/news/provincial
Navigation

Ville de Québec: 88,7 M$ pour des piscines, des jeux d’eau et un nouveau complexe aquatique

NOYADE
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec injectera 88,7 millions $ d’ici 2027 pour mieux desservir son territoire en piscines et jeux d’eau et construira un grand complexe aquatique dans le secteur de la rue de la Faune.

Pour la première fois de son histoire, la Ville de Québec a fait l’analyse de ses installations dans une perspective de grande ville plutôt que par arrondissement. Les installations sont populaires. On note une augmentation constante de fréquentation de l'ordre de 3 % à 4% de ses piscines extérieures, par exemple. 

Mais elle a constaté des trous dans la desserte de certains secteurs, qu’elle s’affairera à combler d’ici les prochaines années par l’ajout de nouvelles piscines extérieures, l’agrandissement d’installations existantes, l’ajout de jeux d’eau, la rénovation de certains équipements et la conversion de piscines en «piscines de destination», soit des bassins qui offrent des expériences distinctives. 

Plusieurs bassins

Le gros morceau de ce plan directeur réside dans la construction d’un tout nouveau complexe aquatique avec plusieurs bassins, des aménagements ludiques, de l’équipement spécialisé et des salles de formation. 

La Ville a passé au peigne fin ses quartiers et a choisi le secteur nord pour l’implanter. 

On l’a sélectionné car il est le moins bien desservi de toute la ville en installations aquatiques, a expliqué Frédéric Lessard-Poulin, de la division aquatique et sport du service des loisirs. 

De plus, la population est jeune et les familles bien présentes dans ces quartiers. On s’attend donc à ce qu’il soit très fréquenté.  

L’investissement se chiffre à «autour de 20 millions $» pour ce complexe, ce qui constitue la part de la Ville de Québec, a indiqué la directrice du service des loisirs, Marie-Hélène St-Onge. La municipalité souhaite s’adjoindre des partenaires, notamment les deux paliers de gouvernements supérieurs, mais également des villes avoisinantes.  

«Le loisir aquatique est l'un des plus populaires chez les jeunes familles et les aînés», a indiqué le conseiller responsable du dossier, Steeve Verret. La Ville cherche donc à rapprocher ces installations de ces clientèles.

Terrain de l'ancien zoo

On envisage plusieurs terrains, dont l’ancien terrain de l'ancien zoo, sur lequel une école sera bâtie. Le terrain de l’aréna Réjean-Lemelin ainsi que des espaces de parcs sont aussi dans la mire. 

Pour le maire, Régis Labeaume, le terrain du zoo serait une bonne option, puisque «nos infrastructures sportives, on tente de les avoisiner avec des lieux d’enseignement». Il souligne cependant que le terrain n'appartient pas à la Ville. 

Sur les investissements prévus, 33,5 millions $ sont déjà prévus au Plan quinquennal d’investissement. Il reste donc 55,2 millions $ à ajouter dans les plans à venir. 

«Après ces investissements, on va être en bonne position pour une offre accessible et équitable et nous aurons une meilleure répartition de l'offre de services aquatiques sur l'ensemble du territoire de la Ville de Québec», a exprimé Mme St-Onge. 

L’opposition sceptique

En soirée, au conseil municipal, le chef de l’opposition, Jean-François Gosselin, a salué de nouveaux investissements dans les infrastructures aquatiques, mais a dénoncé ce qui «ressemble beaucoup plus à des annonces électorales», selon lui.

Steeve Verret, membre du comité exécutif responsable des loisirs, des sports et de la vie communautaire, a répondu qu’il s’agit d’un «travail de longue haleine» fondé sur plusieurs critères comme le niveau de desserte actuel des quartiers. «Je veux tout de suite rassurer l’opposition. Ç’a vraiment été un travail administratif», a-t-il défendu.

– Avec la collaboration de Dominique Lelièvre

Voici les installations qui seront ajoutées ou bonifiées dans les quartiers de Québec  

Construction de nouvelles piscines extérieures   

  • Orsainville    
  • Des Châtels    
  • Des Laurentides       

Nouvelles piscines de destination   

  • Domaine Maizerets    
  • Cap-Rouge       

Transformation en piscines de destination   

  • Base de plein air de la Découverte       

Agrandissement   

  • Maria-Goretti     
  • Paul-Émile-Beaulieu       

Rénovation majeure   

  • Saint-Louis-de-France     
  • Raymond-De Rosa    
  • Notre-Dame-de-Foy    
  • Sainte-Geneviève     
  • Bardy     
  • Saint-Roch     
  • Centre Ferland    
  • Jos.-A.-Lachance       

Conversion de pataugeoires en jeux d’eau   

  • Pavillon royal     
  • Des Ormes     
  • Saint-Raphaël    
  • Myrand    
  • Roland-Beaudin       

Construction de nouveaux jeux d’eau   

  • Val-Bélair    
  • Cap-Rouge    
  • Saint-Roch    
  • Chute Montmorency       

Optimisation de l’utilisation   

  • Bourg royal     
  • Arpidrome     
  • Roger-Comtois    
  • Denis-Giguère     
  • Centre de loisirs Monseigneur-De Laval       
  • Wilfrid-Hamel       

Construction d’un complexe aquatique   

  • Secteur nord, rue de la Faune