/news/politics
Navigation

Grève en vue à L'Ancienne-Lorette

Hôtel de ville de L'Ancienne-Lorette
Capture d'écran Hôtel de ville de L'Ancienne-Lorette

Coup d'oeil sur cet article

Les employés municipaux de L'Ancienne-Lorette ont voté mercredi en faveur de la grève et pourraient déclencher des moyens de pression dans les prochains jours.

Le syndicat qui représente une centaine d'employés de la municipalité en a fait l'annonce jeudi matin par voie de communiqué. Les cols bleus, le personnel des installations sportives et aquatiques ainsi que les brigadiers ont voté mercredi soir à 82% pour le recours à des moyens de pression pouvant aller jusqu'à la grève.

Ils sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2020, a rappelé le Syndicat canadien de la fonction publique, qui les représente. 

Les syndiqués se sont entendus sur les clauses normatives de leur future convention de travail, mais demeurent insatisfaits des offres monétaires. Ils estiment à 3 % le rattrapage salarial nécessaire pour atteindre les conditions dont bénéficient leurs collègues de la Ville de Québec. Selon le Syndicat, dans certains cas, le fossé peut aller jusqu'à 10 %.

« Ce n'est pas vrai que l'on va laisser nos membres s'appauvrir en acceptant des avec des offres faméliques. C'est une question d'équité! » a déclaré par voie de communiqué Mario Jean, conseiller syndical du SCFP.