/travel/destinations/quebec
Navigation

Vos vacances au Québec: l’Outaouais mise sur sa population locale

Coup d'oeil sur cet article

L’Outaouais ciblera d’abord la population locale en vue de la prochaine saison touristique afin de l’inviter à découvrir ou à redécouvrir ses attraits.

• À lire aussi: Redécouvrir le Québec: pour profiter pleinement de l’été!

L’industrie touristique de l’Outaouais n’échappe pas aux impacts de la pandémie, d’autant plus avec la récente fermeture des frontières entre le Québec et l’Ontario. Comme ailleurs, les secteurs de la restauration, du divertissement et de l’hébergement en ont pris pour leur rhume. À preuve, le taux d’occupation moyen dans la région est passé de 62,1 % en 2019 à 32,9 % en 2020.  

Les principaux attraits touristiques intérieurs de l’Outaouais ont particulièrement écopé. Le Casino du Lac-Leamy, fermé depuis le 23 mars 2020, outre pour une courte période d’ouverture du 23 juillet au 11 octobre, représente à lui seul 63 M$ en dépenses touristiques annuelles dans la région. Pour sa part, le Musée canadien de l’histoire a connu une baisse de 94 % de ses entrées depuis mars 2020, faute de touristes nationaux et internationaux.  

Malgré l’incertitude, l’industrie touristique régionale se prépare en vue de la prochaine saison estivale. Les différentes campagnes marketing cibleront d’abord les gens de la région. Tourisme Outaouais lancera entre autres un service de forfaitisation afin de soutenir les entreprises et générer des revenus additionnels.   

  • Écoutez la journaliste Karine Gagnon ici  

Activités extérieures 

Les activités extérieures et les entreprises de plein air ont néanmoins réussi à tirer leur épingle du jeu dans tout ce tourbillon, d’autant plus que de nombreux résidents d’Ottawa ont traversé la rivière des Outaouais pour venir profiter de ce vaste terrain de jeu avant la fermeture des frontières le 19 avril dernier. 

Le Parc Oméga de Montebello est demeuré ouvert en permanence depuis juin 2020 et son achalandage s’est révélé similaire à celui de 2019. Sa visite se déroule principalement dans son propre véhicule ou à l’extérieur, facilitant ainsi la distanciation physique et le respect de la bulle familiale.  

« Le contact étroit avec la nature et les animaux est d’autant plus primordial pour le bien-être physique et mental durant des moments de crise, précise sa porte-parole, Billie-Prisca Giroux. Nous offrons une bouffée d’air frais aux familles qui en ont grand besoin ».