/opinion/columnists
Navigation

L’Europe debout face à la Chine

Coup d'oeil sur cet article

L’Europe vient de se tenir debout devant la Chine. Face au refus des Chinois de remplir certaines conditions incontournables, l’Union européenne a mis sur la touche la conclusion d’un accord Europe-Chine sur les investissements. Après sept ans de négociations, l’Union européenne met un cran d’arrêt.

Ces négociations avec la Chine afin de favoriser les échanges d’investissements avec l’Europe jouaient sur le gros nerf des États-Unis. Alors que le président Biden tente de mettre la Chine au pas en quelques matières importantes, il n’aimait pas voir l’Europe danser le tango avec le géant d’Asie.

Les pays qui sont des démocraties libérales, qui prônent la liberté économique, ne peuvent plus s’amuser chacun à son tour à tenter un petit bras de fer avec la Chine. Croyez-moi, à ce jeu, la Chine sera la seule gagnante. Et voyons les choses en face, la Chine représente une véritable menace.

Menace sur plusieurs fronts

La Chine est d’abord une menace en matière de droits de l’homme. Le Parlement canadien a voté une motion utilisant le mot génocide pour parler du sort des Ouïghours. C’était le mot juste. Que dire du sort de ceux qui défendent la démocratie et le droit à l’information à Hong Kong ? Le Canada a expérimenté la méthode chinoise en matière de droits de la personne en constatant le traitement des deux Michael.

La Chine est une menace en matière de santé publique. L’épidémie de COVID-19 est partie de là. Le manque de transparence au départ a nui à l’effort pour circonscrire le virus et éviter sa propagation mondiale. Les cachettes ont continué lorsque les enquêteurs internationaux se sont pointés en Chine pour comprendre les origines du virus. Le monde entier souffre, et la Chine protège son image.

La Chine est une menace économique. Le non-respect des règles du commerce international et le jeu avec son taux de change placent ses vis-à-vis commerciaux dans une position impossible. Le non-respect des règles les plus élémentaires de propriété intellectuelle représente un hold-up de la recherche et de la technologie pour ceux qui les payent. 

Et on a tendance à l’oublier, la Chine a tout pour devenir aussi une menace d’ordre militaire. Le pays possède la marine la plus puissante du monde et le plus grand nombre de soldats. Les dépenses militaires y augmentent de façon importante, et plusieurs se doutent que les chiffres publiés cachent quelques surprises. D’ailleurs, depuis 2019, le Parti communiste chinois a annoncé que les forces militaires devraient jouer un plus grand rôle en appui à sa politique internationale.

Unité et fermeté

La menace de la Chine exige une action concertée. L’Amérique du Nord, l’Europe, les pays d’Océanie et plusieurs pays d’Asie qui en subissent les conséquences doivent coordonner leur réponse face au géant. La Chine est puissante, mais son économie ne peut se permettre qu’elle affronte tout ce monde en même temps.

Le Canada a goûté à la médecine de la Chine depuis deux ans. Justin Trudeau devrait être un promoteur d’un front commun fort et ferme.