/weekend
Navigation

Hommage: Mamans pour la vie

Coup d'oeil sur cet article

Devenir mère, c’est l’être pour la vie. Au cours des derniers mois, nos séries télé ont mis en lumière le quotidien pas facile de mères aux prises avec les gestes ou les décisions de leurs enfants, de mères en reconstruction, de mères qui font preuve de bienveillance et qui auraient, elles aussi, besoin d’une épaule pour se recueillir un peu. Hommage à toutes les mères aimantes malgré l’adversité.

Stéphanie

Photo courtoisie, TVA

  • (Sophie Prégent) dans Alertes (TVA)

Si, au travail, elle est droite, fonceuse et fait preuve de leadership et de flair, la capitaine est une mère qui doit conjuguer avec un passé douloureux qu’elle n’a peut-être pas su apprivoiser. Certains ponts doivent être rebâtis à l’heure où le meurtrier de son ex pourrait sortir de prison. Le retour de son fils après plusieurs années d’absence fait remonter des tensions, des craintes, mais ouvre aussi la porte à des comportements imprévus, refoulés.

Estelle

Photo courtoisie, TVA

  • (Isabelle Vincent) dans Alertes (TVA)

Combien de temps une mère peut-elle vivre d’espoir quand sa fille manque à l’appel ? Corinne a manqué à l’appel pendant plusieurs années. Estelle a toujours cru à une disparition, mais une fugue est après coup envisageable. Combien de temps Estelle a-t-elle pleuré ? Combien de temps en a-t-elle voulu au monde entier ? Difficile de comprendre l’endoctrinement dont Corinne a été victime. Pour la mère comme pour la fille, la réparation sera longue, mais nécessaire.

Mélanie

Photo courtoisie, Lou Scamble Série +

  • (Isabelle Blais) dans Bête noire (Séries Plus)

On parle peu des dommages collatéraux d’un geste répréhensible. C’est cet enfer que nous permet d’explorer Mélanie alors que son fils, ado bien ordinaire en apparence, commet un acte aussi terrible que meurtrier. La douleur est sans nom. L’incompréhension aussi. Peut-on survivre à un tel acte, à une telle déception, à un tel affront, à un tel drame ? Et peut-on encore aimer un enfant qui est coupable de tant de haine et de violence ?

Marie-Louise

Photo courtoisie, TVA

  • (Bianca Gervais) dans L’Échappée (TVA)

L’enquêteuse qui a beaucoup d’instinct a longtemps caressé le rêve d’être mère. Elle a aussi un grand cœur. Même si l’adoption comporte certains risques (elle a déjà perdu un enfant), elle n’a pas hésité à devenir famille d’accueil pour Rosalie, une adolescente nouvellement maman, dont les parents sont des religieux radicaux. Marie-­Louise est devenue une deuxième mère pour elles. Une complice bienveillante qui veut donner des ailes à ses deux filles.

Line

Photo courtoisie, Laurence Provencher

  • (Marie-France Marcotte) dans M’entends-tu ? (Télé-Québec)

Longtemps, Line n’a rien dit de la violence conjugale dont elle était victime. Voir le cycle se perpétuer contre sa fille, Carolanne, a sonné l’alarme. Dans la troisième saison de la série, mère et fille sont belles à voir. Nous sommes dans la résilience et la reconstruction. Elles apprivoisent leur nouvelle vie empreinte de liberté où tout est possible. 

Kim 

Photo courtoisie, Bertrand Calmeau

  • (Catherine Brunet) dans 5e rang (Radio-Canada)

C’est à l’adolescence que Kim est devenue maman. Bien entourée, elle ne s’est jamais plainte de l’absence du père, dont on ne connaissait pas l’identité. Elle a tenté de donner une figure paternelle à sa fille, mais son ex, Jean-Michel, n’est ni tout à fait mature, ni responsable, ni réfléchi. Mais Marie-Luce, sa propre mère, lui a toujours ouvert la porte et lui assure un soutien nécessaire pour que la belle puisse s’accomplir. Aujourd’hui, plus de secret. Kim s’est prise en main pour que l’avenir soit meilleur pour elle et sa fille.

Clothilde

Photo courtoisie, Bertrand Calmeau

  • (Frédérike Bédard) dans 5e rang (Radio-Canada)

Comment une mère devrait-elle réagir­­­ quand elle voit que son fils déraille ? Sébastien n’est pas né dans des circonstances faciles. Clothilde a sans doute vécu des abus, mais on sent que cette battante a fait beaucoup de sacrifices pour son fils. Malheureu­sement, il a vieilli habité par une violence et une incapacité à se plier à l’autorité. Sa mère et sa conjointe en subissent le prix. Même si Clothilde aime son fils et ferait tout pour lui, parfois la dénonciation est la seule façon de prendre soin de ceux qu’on aime quand ils vont trop loin.

Gabrielle

Photo courtoisie, Karl Jessy

  • (Geneviève Brouillette) dans District 31 (Radio-Canada)

On ne voit que rarement la vie des enquêteurs hors des murs du poste 31. Pourtant, plusieurs ont des familles, des enfants. Gabrielle a vu sa vie personnelle défiler sur les pages d’une enquête lorsque sa fille a été prise en otage par un homme issu de son passé et animé par des idées conspirationnistes. On a vu cette femme forte dans toute sa vulnérabilité. Comme la plupart des mères, elle devient une tigresse prête à bondir sur qui ose s’attaquer à sa progéniture. 

Caroline

Photo courtoisie, Yan Turcotte

  • (Debbie Lynch-White) dans Une autre histoire (Radio-Canada)

Avoir été abandonnée par sa mère a laissé des traces dans l’ADN de Caroline. A priori, l’instinct maternel, elle ne l’avait pas. C’est Benjamin, le père des jumelles, qui est resté à la maison pour les élever. Caroline avait tendance à fuir, plus heureuse sur la route. À la maison, elle était impatiente et intransigeante. Retrouver sa propre mère a brassé beaucoup d’émotions. Mais elle a aussi retrouvé le goût d’être une mère présente et aimante. 

Mégane

Photo courtoisie, Priscillia Piccoli

  • (Julie Perreault) dans Je voudrais qu’on m’efface (Tou.tv)

La vie peut être très dure. Voire injuste. On ne sait pas tout à fait quand celle de Mégane a basculé. Dépendante et prostituée, elle survit péniblement avec la honte au ventre et la rage au cœur. À la maison, elle a laissé ses enfants qu’elle croyait en sécurité. Sa plus grande crainte : que la DPJ les lui enlève. Elle n’en a plus la garde, mais ne pense qu’à eux et s’enfonce dans son incapacité d’en prendre soin. Mais parfois, il faut laisser aller ceux qu’on aime pour prendre soin de soi... et d’eux aussi. 

Riliana

Photo courtoisie, VeroBoncompagni

  • (Zeneb Blanchet) dans Toute la vie (Radio-Canada)

Adolescente fragile, mais frondeuse et déterminée, Riliana soigne une dépendance qui l’a éloignée de sa fille. Inapte en période de consommation, la jeune maman s’est reprise en main. Elle est devenue pour d’autres filles enceintes une grande sœur et une leader positive. Elle prouve qu’il est possible, lorsque bien entourée et résolument décidée, de reprendre le contrôle de sa vie. Et sa fille en fait assurément partie.

Valérie

Photo courtoisie, Noovo

  • (Karine Gonthier-Hyndman) dans Entre deux draps (Noovo)

Sur une note beaucoup plus légère, Valérie est toujours sur une patte et sait se montrer (trop) cool. Débordée, verbomotrice, ouverte, extravertie. À voir sa fille, Florence, on comprend que la pomme n’est pas tombée loin de l’arbre. Mère et fille ne laissent pas leur place. Si elle pense parfois parler en cachette, la petite a souvent l’oreille bien tendue. Et il arrive même qu’on se demande qui est la plus mûre des deux.