/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: la baisse des cas se poursuit à Québec

La région passe sous la barre des 50 cas pour la première fois depuis mars

COVID-19: la baisse des cas se poursuit à Québec
PHOTO DIDIER DEBUSSCHÈRE

Coup d'oeil sur cet article

La baisse des cas se poursuit en ce début de semaine à Québec, où l’on retrouve moins de 50 infections pour la première fois depuis le 22 mars dernier. Sur la Rive-Sud, on observe un bilan sous les 100 cas pour la première fois depuis près d’une semaine.

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: 662 cas supplémentaires, 6 nouveaux décès

• À lire aussi: Vaccination au Québec: les aînés des CHSLD ont reçu leur deuxième dose

• À lire aussi: COVID-19: les mesures spéciales d’urgence à Québec sont terminées

Il n’y a pas que le soleil et le retour du temps chaud qui vont donner le sourire aux gens de Québec en ce lundi. La région de la Capitale-Nationale enregistre seulement 48 nouveaux cas de COVID-19 en 24 heures, son plus faible taux depuis la montée en puissance de la troisième vague, survenue à partir de la fin mars.

Évidemment, les bilans du lundi peuvent toujours s’avérer trompeurs puisqu’ils présentent les données des tests effectués au cours du week-end, souvent moins nombreux. Toutefois, ces 48 cas s’inscrivent tout de même dans une tendance à la baisse amorcée il y a deux semaines alors que le nombre de cas quotidiens tournait autour de 110.  

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:   

La région enregistre toutefois deux décès supplémentaires dans les 24 dernières heures, le nombre total de morts depuis le début de la pandémie passant à 1097.

Engouement pour la vaccination

Pendant que la situation épidémiologique de la région s’améliore, l’engouement pour la vaccination lui, ne s’estompe pas. À mesure que des tranches d’âge supplémentaires peuvent prendre leur rendez-vous, la région se rapproche de sa cible de 75% comme en fait foi la couverture vaccinale actuellement à 44,5%.

Dans la Capitale-Nationale, en date de lundi midi, 13 900 personnes de 30 à 34 ans avaient pris leur rendez-vous après l’ouverture de leur tranche d’âge dimanche en fin d’après-midi. La région compte donc 52% de cette catégorie qui est vaccinée ou qui a un rendez-vous en main. Pour atteindre la cible de 75%, le CIUSSS estime qu’il reste 11 600 personnes pouvant prendre rendez-vous.

Parmi les autres tranches d’âge qui n’ont pas atteint la cible, notons qu’il reste à peine 540 personnes chez les 40-44 ans et 3700 personnes chez les 35-39 ans. Les tranches en haut de 45 ans ont quant à elle toutes atteint l’objectif de 75%.

Stable dans les hôpitaux

Du côté des hôpitaux de Québec, la situation demeure stable avec l’ajout d’un seul patient au bilan de lundi en comparaison avec celui de la veille. On compte actuellement 65 patients dans les unités COVID-19 de la région, dont 8 aux soins intensifs.

Il s’agit là aussi d’une baisse importante au cours des deux dernières semaines. Au bilan du 26 avril, on comptait 134 hospitalisations totales et 36 patients aux soins intensifs dans la région. Il s’agit d’une diminution de 51,5% en soins réguliers et de 77,8% en soins intensifs dans un intervalle de 14 jours.


Portrait dans les hôpitaux de Québec au 9 mai 2021

[entre parenthèses, l’évolution en 24 heures]   

  • Hôtel-Dieu      
    • Hors soins intensifs: 1 (-)   
    • Soins intensifs: 4 (-)      
  • CHUL      
    • Hors soins intensifs: 0 (-)   
    • Soins intensifs: 1 (-)      
  • Saint-François-d’Assise      
    • Hors soins intensifs: 8 (-)   
    • Soins intensifs: 0 (-)      
  • IUCPQ      
    • Hors soins intensifs: 16 (+1)   
    • Soins intensifs: 1 (-1)      
  • Enfant-Jésus       
    • Hors soins intensifs: 32 (+1)   
    • Soins intensifs: 2 (-)         

Baisse des cas à Lévis

Du côté de la Rive-Sud, on compte lundi 71 nouveaux cas de COVID-19 et aucun nouveau décès.

On observe toutefois encore une situation tendue dans les hôpitaux de la région, où la baisse n’est pas aussi marquée que dans la région voisine, à Québec. La direction du CISSS et le syndicat de la FIQ soulignaient la semaine dernière qu’un enjeu de main-d’œuvre faisait en sorte que les centres désignés de la région ne bénéficiaient pas d’un coussin confortable pour le moment.

Vingt-huit patients sont actuellement hospitalisés en Chaudière-Appalaches, dont 6 aux soins intensifs.


Portrait dans les hôpitaux de Chaudière-Appalaches au 9 mai 2021

[entre parenthèses, l’évolution en 24 heures]   

  • Hôtel-Dieu de Lévis      
    • Hors soins intensifs: 11 (-3)   
    • Soins intensifs : 6 (-)      
  • Hôpital de Saint-Georges      
    • Hors soins intensifs: 10 (+2)   
    • Soins intensifs: 0 (-)      
  • Centre Paul-Gilbert de Charny      
    • Hors soins intensifs : 1 (+1)   
    • Soins intensifs: 0 (-)         

Quant à la couverture vaccinale, Chaudière-Appalaches a actuellement 43% de sa population ayant reçu au moins une dose. On précise que le secteur de Beauce-Sartigan, où on enregistrait un certain retard et une situation épidémiologique inquiétante, s’est bien repris dans les derniers jours.

«Le CISSS tient à mentionner qu'il constate une très bonne réponse des citoyens de Beauce-Sartigan à la vaccination puisque le taux est à 43%, soit le même que la moyenne en Chaudière-Appalaches», souligne la direction régionale dans son communiqué de presse quotidien.

Dans les tranches d’âge ayant ouvert récemment, on constate que la réponse est semblable à celle des autres régions. Quelque 46% des 30-34 ans ont déjà reçu une première dose ou ont un rendez-vous, tandis que le pourcentage passe à 61% chez les 35-39 ans et à 67% chez les 40-44 ans.

Situation préoccupante au Bas-Saint-Laurent

La région du Bas-Saint-Laurent présente elle aussi un bilan épidémiologique de plus en plus préoccupant. On y a enregistré lundi 57 nouveaux cas, un nombre élevé pour la région, mais surtout constant depuis les derniers jours. Vendredi dernier, la Santé publique régionale se disait inquiète de ne voir «aucun ralentissement de la propagation du virus».

La MRC de Rivière-du-Loup a enregistré à elle seule 36 cas au dernier bilan et on y compte actuellement 176 cas actifs. Ces statistiques lui confèrent un taux de 504,6 cas par 100 000 personnes, plaçant la MRC à un niveau près de celui de la Beauce. La MRC des Basques enregistre quant à elle un taux de 789,6 cas par 100 000, le deuxième plus élevé de la province.


Nombre de cas par 100 000 dans les MRC du Bas-Saint-Laurent les plus touchées

(Source INSPQ) 

  • Les Basques: 789,6 cas par 100 000 (67 cas actifs) 
  • Rivière-du-Loup: 504,6 cas par 100 000 (176 cas actifs) 
  • Témiscouata: 368,5 cas par 100 000 (70 cas actifs) 
  • Kamouraska: 352,6 cas par 100 000 (73 cas actifs)  

On compte aussi 14 personnes hospitalisées dans la région, toutes à l’hôpital de Rimouski. Trois d’entre elles se trouvent aux soins intensifs.

Depuis le début de la pandémie, le Bas-Saint-Laurent a enregistré un total de 40 décès.

Une baisse constante

Globalement, on comptait lundi 662 nouveaux cas dans la province, en plus de six nouveaux décès.

La situation demeure stable dans les hôpitaux avec 543 hospitalisations, une hausse de 4 par rapport à dimanche, et 123 personnes aux soins intensifs, une diminution de 1.

À voir aussi   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres