/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: les hôpitaux de Québec réduisent le délestage

Les bilans encourageants des derniers jours permettent la reprise graduelle des activités

COVID-19: les hôpitaux de Québec réduisent le délestage
PHOTO DIDIER DEBUSSCHÈRE

Coup d'oeil sur cet article

La baisse constante des nouveaux cas de COVID-19 permet à la région de Québec de se rapprocher tranquillement d’une vie un peu plus normale. Après la réouverture des commerces, lundi, voilà que des hôpitaux éliminent graduellement le délestage.

• À lire aussi: COVID-19: encourageant à Rimouski, inquiétant à Rivière-du-Loup

• À lire aussi: Vaccination: Christian Dubé s’adresse aux jeunes

• À lire aussi: COVID-19: Québec retrouve le sourire (ou presque) en zone rouge

Avec seulement 38 cas mardi, la Capitale-Nationale présente un bilan qu’on n’avait pas vu depuis la mi-mars. Et encore plus positif, l’importante baisse est constante depuis une semaine.

Seule ombre au tableau, deux décès se sont ajoutés au bilan régional, qui s’élève maintenant à 1099 morts depuis le début de la crise. 

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoît Dutrizac, sur QUB radio:   

Diminution du délestage

En fait, l’embellie est telle que les centres hospitaliers de la région reprennent du poil de la bête. 

On compte désormais 64 patients hospitalisés à Québec, dont seulement 10 aux soins intensifs, des chiffres qui permettent de reprendre un rythme plus normal dans certains départements où le délestage s’était imposé.

C’est le cas à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, où on a réévalué à la hausse les activités cliniques hors COVID.

Les chirurgies cardiaques passeront de 32 cas programmés par semaine à 38, un taux d’activité de 76 %. Les chirurgies thoraciques oncologiques remonteront quant à elles de 65 % à 88 % du taux habituel.

En chirurgie bariatrique, une entente avec le privé permettra d’atteindre 18 cas par semaine, soit 86 % du roulement habituel. Il s’agit d’un gain important pour l’IUCPQ qui avait dû réduire de près de 70 % ses activités dans ce secteur, passant à seulement 8 cas hebdomadaires depuis le 14 avril.

Du côté du CHU de Québec, il est encore trop tôt pour chiffrer le retour à la normale, mais on assure être en « reprise graduelle ».

Plateau sur la Rive-Sud

La région de Chaudière-Appalaches conserve quant à elle un bilan relativement stable, demeurant sur un plateau. Quatre-vingts nouveaux cas ont été recensés mardi, une hausse de neuf par rapport à la veille.

La région, avec ses 897 cas actifs, continue de présenter un taux global de 207 cas par 100 000 habitants selon les données de l’INSPQ, ce qui la place au 2e rang des régions les plus touchées, derrière le Bas-Saint-Laurent. 

Le taux demeure particulièrement élevé dans les MRC de Beauce et des Etchemins, respectivement à 528,6 et 317,5 cas par 100 000.

Dans les deux centres hospitaliers désignés de la région, l’hôpital de Saint-Georges et l’Hôtel-Dieu de Lévis, on compte 27 patients, soit une baisse de un en 24 heures. Six personnes sont toujours aux soins intensifs du côté de Lévis.


Portrait dans les hôpitaux de Québec au 10 mai 2021

[entre parenthèses, l’évolution en 24 heures]     

  • Hôtel-Dieu          
    • Hors soins intensifs: 1 (-)     
    • Soins intensifs: 3 (-1)          
  • CHUL          
    • Hors soins intensifs: 1 (+1)     
    • Soins intensifs: 1 (-)          
  • Saint-François-d’Assise          
    • Hors soins intensifs: 7 (-1)     
    • Soins intensifs: 0 (-)          
  • IUCPQ          
    • Hors soins intensifs: 13 (-3)     
    • Soins intensifs: 1 (-)          
  • Enfant-Jésus           
    • Hors soins intensifs: 32 (-)     
    • Soins intensifs: 5 (+3)               

Portrait dans les hôpitaux de Chaudière-Appalaches au 10 mai 2021

[entre parenthèses, l’évolution en 24 heures]     

  • Hôtel-Dieu de Lévis          
    • Hors soins intensifs: 13 (+2)     
    • Soins intensifs: 6 (-)          
  • Hôpital de Saint-Georges          
    • Hors soins intensifs: 8 (-2)     
    • Soins intensifs: 0 (-)          
  • Centre Paul-Gilbert de Charny          
    • Hors soins intensifs: 0 (-1)     
    • Soins intensifs: 0 (-)               

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.