/news/transports
Navigation

Gatineau mise sur un tramway de 3,9 milliards $

Gatineau mise sur un tramway de 3,9 milliards $
PHOTO COURTOISIE / Société de transport de l’Outaouais

Coup d'oeil sur cet article

Un projet de tramway de 3,9 milliards $ serait l’option la plus viable et la plus performante pour arrimer l’ouest de Gatineau à son centre-ville et à celui d’Ottawa, selon des analyses comparatives commandées par la Société de transport de l’Outaouais. 

• À lire aussi: Tramway de Québec: inquiétudes et interrogations

• À lire aussi: Le tramway divise à Limoilou

Ce scénario, accompagné d’un tunnel sous la rue Sparks, à Ottawa, a été identifié par la firme de génie-conseil WSP comme étant celui qui répondrait le mieux aux besoins de transport en commun dans ce secteur. L’enveloppe budgétaire est estimée à 3,9 milliards $ en fonction des coûts indexés de 2026, mais elle pourrait varier grandement à la hausse, soit jusqu’au double, d’ici à ce que le projet soit complété en 2031.

Gatineau mise sur un tramway de 3,9 milliards $
PHOTO COURTOISIE / Société de transport de l’Outaouais

«Oui les coûts sont importants, mais plus on attend, plus ce sera cher. Il y a urgence d’agir», a fait valoir le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, mercredi, en conférence de presse, pointant que le réseau routier en provenance de l’ouest de la ville est déjà au maximum de sa capacité depuis 2014.

Les projections indiquent d’ailleurs une croissance de 30 % de la population dans le secteur ouest de la Ville de Gatineau d’ici les 10 prochaines années.

Gatineau mise sur un tramway de 3,9 milliards $
PHOTO COURTOISIE / Société de transport de l’Outaouais

Appui fédéral

L’appui financier du fédéral sera essentiel à la réalisation du projet.

«Notre projet est unique et nécessaire. Il répond de plus aux objectifs fédéraux en matière d’environnement. [Le gouvernement du Canada] doit se brancher à ce sujet d’ici l’été», estime le maire Maxime Pedneaud-Jobin.

Les autres paliers gouvernementaux ont déjà signifié leur intention d’injecter des montants d’argent dans la mise en place d’un réseau de tramway à Gatineau.

La question de l’impact du télétravail des fonctionnaires fédéraux sur l’achalandage dans les transports en commun, exacerbé par la pandémie de COVID-19, est revenue sur la table durant la conférence de presse, mercredi. Certains se demandent si la tendance actuelle pourrait avoir des répercussions sur ce projet dont l’élaboration a débuté avant la crise sanitaire.

«Ce projet a un horizon de 30 à 50 ans. Rien ne nous permet de croire à l’heure actuelle qu’il n’y a pas un besoin de ce côté. Le ralentir serait une erreur; l’arrêter serait une grave erreur», a indiqué la Société de transport de l’Outaouais lors d’un breffage technique sur le sujet tenu juste avant la conférence de presse.