/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: Desjardins ouvre son siège social pour la vaccination de masse

Dès mardi, environ 500 personnes pourront y être immunisées quotidiennement

COVID-19: Desjardins ouvre son siège social pour la vaccination de masse
Photo Pierre-Paul Biron

Coup d'oeil sur cet article

Desjardins entrera dès mardi dans la grande danse de la vaccination en ouvrant à la population son propre centre, installé à même son siège social de Lévis. Environ 500 doses par jour pourront y être administrées.

• À lire aussi: COVID-19: le Québec compte 781 nouveaux cas et 5 décès supplémentaires

• À lire aussi: COVID-19: Québec remonte et Chaudière-Appalaches descend

La coopérative menait jeudi une dernière répétition avant l’ouverture officielle de sa clinique de vaccination. Pas moins de 180 employés ou membres de leur famille avaient un rendez-vous pour recevoir une dose du vaccin Pfizer.

« Ça nous permet de tester notre circuit et nos installations », explique Rémi Gauvin, directeur de cette campagne.

À terme, on estime qu’environ 500 vaccins seront administrés quotidiennement. La clinique sera ouverte pour l’instant du mardi au vendredi, mais il est possible que des plages soient ajoutées le samedi si les besoins se présentent. 

La clinique est prévue pour une durée de trois mois au minimum, mais l’entreprise est disposée à prolonger sa collaboration si le CISSS de Chaudière-Appalaches a toujours besoin de ses services.

COVID-19: Desjardins ouvre son siège social pour la vaccination de masse
Photo Pierre-Paul Biron

Pour tous

Desjardins a déjà mené des cliniques de vaccination contre la grippe dans le passé. L’organisation est toutefois à un autre niveau pour le vaccin contre la Covid-19, surtout parce qu’on tenait à l’offrir à l’ensemble de la population.

« C’était important pour nous de desservir l’ensemble de la population dès le départ. C’était la façon qu’on voulait le faire », indique M. Gauvin, précisant que les gens peuvent prendre rendez-vous directement sur la plateforme ClicSanté.

Marlène Breton, employée de Desjardins, a reçu sa première dose jeudi. « Ça m’a permis de devancer mon rendez-vous qui était prévu dans deux semaines. […] Sincèrement, quand on a eu l’opportunité de se faire vacciner ici, on réalise qu’on est vraiment chanceux. »
Photo Pierre-Paul Biron
Marlène Breton, employée de Desjardins, a reçu sa première dose jeudi. « Ça m’a permis de devancer mon rendez-vous qui était prévu dans deux semaines. […] Sincèrement, quand on a eu l’opportunité de se faire vacciner ici, on réalise qu’on est vraiment chanceux. »

Personnel

L’effort de Desjardins ne se limite d’ailleurs pas qu’à fournir les locaux puisque c’est l’entreprise qui assume l’ensemble des opérations. Elle a embauché les vaccinateurs et fournit aussi le personnel de soutien, qui sont des employés réaffectés.

Sylvie Gagné fait partie de ses quelque 150 travailleurs qui sont mobilisés. La conseillère en efficacité opérationnelle n’a pas hésité. 

« On a l’impression de faire notre part. On le sait que c’est ça le moyen de s’en sortir et on a la chance d’y participer », confie la dame qui sera occasionnellement réaffectée, le temps de quelques quarts de travail.

Desjardins estime à deux millions $ son effort pour lutter contre la pandémie en fournissant ses installations, en embauchant et la réaffectant son personnel pour cette clinique de vaccination.

Pour les employés, de telles installations directement sur leur lieu de travail sont un cadeau, facilitant la vie de plusieurs.

À voir aussi 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres