/news/coronavirus
Navigation

Québec ne donnera plus le vaccin d’AstraZeneca en première dose

Coup d'oeil sur cet article

Québec n’offrira plus le vaccin d’AstraZeneca comme première dose, une décision appuyée par une nouvelle recommandation en ce sens du Comité d’immunisation du Québec.

• À lire aussi: L'Ontario suspend le recours au vaccin d'AstraZeneca

Les rendez-vous pour une première dose d’AstraZeneca qui étaient prévus jeudi devaient donc être annulés, a précisé le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), par voie de communiqué en fin de matinée, jeudi. «Les pharmacies contacteront les personnes concernées pour planifier un nouveau rendez-vous rapidement», a-t-on souligné.

Déjà, le ministre de la Santé et des Services sociaux limitait l’administration de ce vaccin controversé aux personnes de 45 ans et plus. Quelques cas de thromboses, dont au moins un mortel, ont été recensés dans la province en lien avec l’inoculation de ce produit.

Cette nouvelle survient alors que la Québec a écoulé presque toutes les doses du vaccin d’AstraZeneca à sa disposition au cours des dernières semaines.

Les quelque 148 000 doses supplémentaires du vaccin d’AstraZeneca qui seront reçues la semaine prochaine ne seront toutefois pas retournées à l’expéditeur, a indiqué le ministère dans son communiqué.

Elles seront plutôt réservées afin de les offrir en deuxième dose aux personnes ayant reçu le CoviShield ou le AstraZeneca en première dose. 

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

Mais, celles-ci pourront aussi faire le choix du vaccin des compagnies Pfizer ou Moderna pour leur deuxième dose. Les cliniques qui offriront la deuxième dose du vaccin d’AstraZeneca seront aussi clairement identifiées.

«Toutefois, selon les données récemment publiées sur ce type de stratégie de vaccination, soulignons que les personnes qui recevront deux vaccins différents ressentiront probablement des effets secondaires plus importants dans les jours suivant la seconde dose, tel que de la fièvre, des maux de tête et de la fatigue», a signalé le MSSS.

Québec a réitéré tout de même que ce vaccin est «sécuritaire, efficace et [qu’]il n’est pas recommandé de devancer l’administration de la seconde dose».

À VOIR AUSSI...      

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres