/news/provincial
Navigation

Merci à nos 3,5 millions de lecteurs

Plus d’un francophone sur deux nous lit

Sébastien Ménard, éditeur et rédacteur en chef du Journal de Québec
Photo courtoisie Sébastien Ménard, éditeur et rédacteur en chef du Journal de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Malgré les mesures de confinement mises en place, Le Journal de Québec et Le Journal de Montréal sont heureux de constater qu’ils rejoignent toujours plus d’un Québécois francophone sur deux, selon le récent sondage Vividata qui mesure le lectorat des journaux.1

Cela confirme le besoin du public d’être bien informé. Non seulement en cette époque de crise mondiale, mais aussi alors que se multiplient les fausses nouvelles relayées par certains médias. 

Chaque semaine, nos deux quotidiens rejoignent 3 579 000 lecteurs au Québec, toutes plateformes confondues. À elle seule, l’édition imprimée de nos deux quotidiens rejoint 2 445 000 lecteurs. 

Le Journal de Québec conserve son titre de quotidien no 1 à Québec, que ce soit le format imprimé, numérique ou multiplateforme. Le Journal de Québec rejoint 1 610 000 lecteurs chaque semaine, toutes plateformes confondues, soit 82 % de plus que son plus proche concurrent. 

Sébastien Ménard, éditeur et rédacteur en chef du Journal de Québec
photo le journal

Fait à souligner : nos lecteurs numériques ont continué d’augmenter de façon importante en 2020 soit de 21 %.

Lectorat fidèle

Nos lecteurs ont été très fidèles malgré un contexte très difficile. Nous avons vraiment mis tous nos efforts pour leur offrir un produit plus pertinent que jamais en période de confinement : des enquêtes solides, des opinions diversifiées et éclairantes, des témoignages et des reportages variés, des sujets d’actualité bien vulgarisés. 

Pour passer le temps en confinement, nous avons même ajouté de la lecture ludique comme de nouvelles pages de jeux.

Nous étions conscients de l’importance pour nos lecteurs de recevoir leur copie papier à leur porte chaque matin en période de confinement. 

Nous avons mis tous les efforts pour réussir cet exploit, beau temps mauvais temps. Je tiens d’ailleurs à remercier nos nombreux camelots et distributeurs aux quatre coins de la province.

Plus que jamais, notre entreprise a travaillé étroitement avec ses annonceurs pour les aider à surmonter cette crise, et eux aussi nous ont beaucoup soutenus. Je tiens à les remercier pour leur confiance. L’avenir ensemble est prometteur.

Merci à tous de nous lire. Nous voyons enfin la lumière au bout du tunnel et nous continuerons à vous éclairer du mieux que nous pourrons au cours des prochains mois en souhaitant que nous puissions tous profiter de l’été qui s’en vient à grands pas.

Sébastien Ménard
Éditeur et rédacteur en chef


Source : Vividata Printemps 2021, Province de Québec, lectorat hebdomadaire, 14+
Source1 : Vividata Printemps 2021, Province de Québec francophone, lectorat hebdomadaire, 14+