/news/currentevents
Navigation

Double homicide à Listuguj: une communauté en pleurs

Brandon Metallic, 28 ans, est accusé des meurtres d’une fillette et d’un homme de 21 ans à Listuguj, en Gaspésie

GEN-
Capture d'écran, TVA Nouvelles Les policiers de Listuguj ont été alertés par des voisins qui ont entendu des coups de feu samedi.

Coup d'oeil sur cet article

C’est un homme de 28 ans qui a été accusé d’un double meurtre, celui d’une fillette et d’un jeune adulte, dans un drame qui secoue la communauté micmaque de Listuguj, en Gaspésie. 

• À lire aussi: Double meurtre à Listuguj: une fillette parmi les victimes

Brandon Metallic a été arrêté samedi. Dimanche, il a été accusé formellement deux fois de meurtre au deuxième degré. 

Il n’a pas été remis en liberté après sa comparution par visioconférence et semblait calme durant les procédures. 

Brandon Metallic, 28 ans, a été accusé de deux meurtres au deuxième degré.
Photo tirée de Facebook
Brandon Metallic, 28 ans, a été accusé de deux meurtres au deuxième degré.

Il est issu de la communauté de Listuguj, une réserve autochtone située dans le sud de la Gaspésie.  

Une opération policière avait été enclenchée samedi aux alentours de midi, après des tirs dans une maison. 

En début de soirée, le tireur, qui s’était barricadé, a fini par se rendre volontairement.

Deux personnes ont été retrouvées inanimées dans la maison. 

C’est le Service de police de la Ville de Québec qui a été mandaté pour mener l’enquête afin d’élucider les circonstances du drame.  

  • Écoutez la chronique judiciaire de l’ex-juge Nicole Gibeault à QUB radio

Plusieurs enquêteurs

Le Bureau des enquêtes indépendantes a également envoyé six enquêteurs sur les lieux samedi soir. 

Pour l’instant, aucune information n’a été divulgée concernant les motifs qui auraient poussé le présumé meurtrier à commettre un tel geste. 

Depuis samedi, des centaines de messages de sympathie pour la mère endeuillée ont afflué sur les réseaux sociaux. Celle-ci n’était pas la conjointe du suspect. 

« Vole haut, mon bel ange. Maman t’aime plus que tu ne le sauras jamais. Je sais que tu veilles sur moi et sur tes sœurs ! Tu es partie trop tôt, mon doux bébé chéri », a écrit la mère de la fillette sur sa page Facebook.  

L’autre victime, un jeune adulte, était aussi originaire de la communauté de Listuguj. 

Son père a dénoncé « un acte de violence insensé » envers son fils de 21 ans dans un message publié sur les réseaux sociaux. Il a évoqué une situation de prise d’otage et deux tirs de « shotgun » (fusil de chasse) envers la victime.

« C’était mon fils, le meilleur fils qu’un père puisse demander », écrit-il, racontant combien son garçon était d’une nature décontractée, en plus d’être aimé de tous. 

Dimanche en fin d’après-midi, le juge a émis une ordonnance de non-publication visant à interdire l’identification des victimes. 

Lutte aux dépendances 

Par ailleurs, réagissant au drame, plusieurs membres de la communauté ont dénoncé sur les réseaux sociaux la violence ainsi que l’impact des drogues en réclamant des actions fermes contre ces activités sur le territoire.  

Sur son profil Facebook, Brandon Metallic parle souvent de sa lutte contre les dépendances. 

« J’ai eu une vie pleine de difficultés et de dépendances. Je suis devenu sobre en 2018 après avoir été accroc à l’alcool et aux drogues [...] », racontait-il en septembre 2020. 

« En thérapie, j’ai décidé que je retournerai à la maison pour aider ceux qui ont les mêmes difficultés », poursuit-il, faisant part de sa volonté de créer un avenir meilleur pour les générations futures.  

Mentionnons que le suspect avait déjà plaidé coupable à des accusations de voies de fait en 2012.  

Soutien 

Le chef de la communauté, Darcy Gray, a assuré samedi que tous les efforts seraient entrepris pour offrir du soutien à ceux qui en ont besoin.  

Le gouvernement micmac de Listuguj a annoncé que l’administration sera fermée lundi, pour une journée de réflexion, par respect pour les familles et tous ceux ayant été affectés. 

La communauté micmaque de Gesgapegiag et la nation micmaque de Gespeg ont aussi offert leurs sympathies et fait partager leur tristesse devant une telle perte.