/news/transports
Navigation

Un tunnelier monstre pour creuser le 3e lien

Il sera l’un des plus larges au monde, avec 19 mètres de diamètre

x
Illustration courtoisie, Ville de Québec Les coûts de construction du projet de tunnel Québec-Lévis, dévoilé lundi, devraient se chiffrer entre six et sept milliards et frôler dix milliards en incluant les frais de financement et de contingences.

Coup d'oeil sur cet article

Le 3e lien entre Québec et Lévis sera l’un des plus larges tunnels au monde avec son diamètre de 19,4 mètres. Sa construction commencera par la conception du plus gros tunnelier encore jamais fabriqué, ce qui pourrait être risqué, selon un expert.

• À lire aussi: Ce sera « assez complexe » prévient Régis Labeaume

• À lire aussi: Troisième lien: trop cher et inutile, soutiennent les groupes environnementaux

• À lire aussi: [VIDÉO] 3e lien: un tunnel de 6 à 10 G$ d’ici 10 ans

À l’heure actuelle, le record du plus gros tunnelier au monde (17,6 mètres de diamètre) appartient au monstre qu’a utilisé la Chine pour creuser un tunnel qui dessert depuis peu l’aéroport international de Hong Kong.

Il est suivi de près par « Bertha », le nom donné au mastodonte (17,5 mètres de diamètre) emprunté pour construire le tunnel SR-99, à Seattle, dont l’apparence se rapproche du 3e lien dévoilé lundi.

Avec ses deux étages superposés dans un seul tube, il s’agit « probablement du tunnel qui se compare le mieux » à celui encore plus gros projeté entre Québec et Lévis, a confirmé le porte-parole du ministère des Transports, Nicolas Vigneault.   

  • Écoutez l'entrevue du ministre des Transports, François Bonnardel, avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

Selon l’échéancier dévoilé lundi, il faudra attendre jusqu’en 2027 avant qu’un tunnelier commence à creuser entre Québec et Lévis. Si de nouveaux records risquent d’être établis d’ici là, on peut affirmer sans se tromper que le tunnel Québec-Lévis, avec un diamètre de 19,4 mètres, sera l’un des plus larges jamais creusés par un tunnelier.

Un défi de taille

« Un tube de 19 mètres, c’est très gros, mais c’est faisable », assure Bruno Massicotte, professeur à l’École Polytechnique de Montréal, estimant à 1 milliard $ le coût du tunnelier à lui seul. 

« Mais plus le trou est gros, plus le risque est grand », a ajouté l’expert qui, en 2016, avait produit pour le gouvernement une étude de faisabilité sur un scénario de tunnel à 4 milliards $ qui passait à la pointe de l’île d’Orléans. À l’époque, un concept à deux tubes d’un diamètre de 15 mètres chacun avait été privilégié. Pourquoi ? « Parce que c’était plus simple », se souvient M. Massicotte, en particulier au niveau des entrées et des sorties des tunnels. 

Si la solution monotube à deux paliers a été retenue cette fois-ci, c’est notamment en raison de la présence de galeries d’interconnexion avec le tramway, du côté de Québec. « La conception avec des voies superposées pour un tunnel est généralement moins coûteuse », affirme aussi le ministère. 

« L’option superposée diminue les risques que comporte le forage de deux tunnels », a également indiqué M. Vigneault. 

Des désavantages

M. Massicotte y voit, au contraire, « plus de désavantages », tant sur le plan des coûts, de la sécurité et de la vitesse d’exécution. « C’est quand même long, huit kilomètres », a-t-il souligné. 

« Je n’ai pas de doutes, on peut le faire, mais ne nous attendons pas à ce que ce soit une partie facile », prévient le professeur. 

Il se croise les doigts pour que Québec n’ait pas à vivre ce qui s’est produit à Seattle : le tunnelier est resté coincé sous terre pendant près de deux ans, après avoir surchauffé en accrochant un tuyau métallique.

LES PLUS GROS TUNNELIERS AU MONDE       

1. Tunnel Mun-Chek Lap Kok

Hong Kong | Chine  

  • Début des travaux : été 2013       
  • Inauguration : décembre 2020 (deux ans de retard)       
  • Le tunnelier utilisé faisait 17,6 m de diamètre        
  • Longueur du tunnel : 5 km, 4 voies au total, 2 dans chaque direction            

2. « Bertha » Tunnel SR-99

Seattle | États-Unis  

  • Début des travaux : juillet 2013       
  • Inauguration : février 2019 (deux ans de retard)       
  • Le tunnelier utilisé faisait 17,5 m de diamètre       
  • Un bris est survenu après avoir creusé 330 mètres. Les travaux ont été suspendus pendant près de deux ans.       
  • Longueur du tunnel : 2,8 km, deux étages, deux voies par étage              

3. Tunnel Santa Lucia

Santa Lucia | Italie  

  • Début des travaux : Mars 2016       
  • Inauguration : Prévue à la mi-2021       
  • Le tunnelier utilisé fait 15,8 m de diamètre, le plus gros d’Europe       
  • Longueur du tunnel : 7,7 km, 1 tube à trois voies              

4. « Martina » Tunnel Sparvo

Bologne | Italie  

  • Début des travaux : Août 2011       
  • Inauguration : Juillet 2013       
  • Le tunnelier utilisé faisait 15,6 m de diamètre       
  • Il est considéré comme le plus gros tunnelier conçu pour creuser dans le roc.       
  • Longueur du tunnel : deux tubes de 2,8 km       
  • Deux voies dans chaque direction, plus une voie d’accotement           

À VOIR AUSSI: