/news/provincial
Navigation

Développement des terrains de centres commerciaux : Un premier exemple à D'Estimauville

Howard Wiseman, président d’Écono‑Malls et partenaire principal de MixDev, Carol Ragi, vice‑présidente exécutive de A7 Immobilier, Régis Labeaume, maire de Québec, et Philippe Charbonneau, président-directeur général développement de A7 Immobilier et partenaire principal de MixDev ont fait la première pelletée de terre pour le projet de quartier Nuvo sur le terrain du centre commercial des Galeries de la Canardière.
Photo Stéphanie Martin Howard Wiseman, président d’Écono‑Malls et partenaire principal de MixDev, Carol Ragi, vice‑présidente exécutive de A7 Immobilier, Régis Labeaume, maire de Québec, et Philippe Charbonneau, président-directeur général développement de A7 Immobilier et partenaire principal de MixDev ont fait la première pelletée de terre pour le projet de quartier Nuvo sur le terrain du centre commercial des Galeries de la Canardière.

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Québec a inauguré jeudi le chantier d'un premier projet sur un terrain de centre commercial qui s'inscrit dans la vision de la Ville pour redonner une vie aux petits mails entourés de stationnement. 

«Il y en a au moins une vingtaine comme ça», dans la Ville, a expliqué Régis Labeaume. La Ville a récemment changé sa règlementation pour permettre des développements sur les terrains de petits centres commerciaux. «Ça aide à la rentabilité.»

«C'est le modèle parfait ici. Ils ont acquis le centre d'achats. Ils vont valoriser le terrain. Au lieu d'avoir seulement de l'asphalte d'un bout à l'autre ils vont construire du résidentiel.»

Le promoteur promet des unités d'habitation abordables qui s'adressent aux jeunes professionnels comme aux retraités. De la verdure sera aussi ajoutée au sol et sur les toits pour diminuer l'effet d'îlot de chaleur, au coin de l'avenue D'Estimauville et du boulevard Sainte-Anne. 

Le tramway, qui passera sur le chemin de la Canardière, est aussi un avantage, selon Philippe Charbonneau, et les quelque 4000 nouveaux employés fédéraux, de Medicago et de la CNESST qui travaillent à proximité, également. «On s'est dit : c'est le bon moment pour investir.»

Le projet comporte trois tours de 10 étages qui abriteront au total 450 unités. La première sera livrée en juillet 2022. Les rez-de-chaussée seront occupés par des locaux commerciaux. Mix-Dev veut aussi revamper le centre commercial. «Notre but c'est d'en arriver avec une belle offre commerciale et résidentielle de qualité pour le site des Galeries de la Canardière», a soutenu M. Charbonneau.