/news/currentevents
Navigation

Une blague de tranche de fromage qui pourrait lui valoir une longue peine de prison

Coup d'oeil sur cet article

Un jeune homme de Gatineau, qui a voulu relever un défi populaire sur les réseaux sociaux, impliquant des tranches de fromage, fait désormais face à de graves accusations pour tentative de meurtre, après que son coup eut mal viré. 

Boubacar Balde, 19 ans, a été mis en état d’arrestation mercredi après-midi et a comparu jeudi matin au palais de justice de Gatineau.

Il fait face à trois chefs d’accusation pour tentative de meurtre, voies de fait graves et voies de fait armées, pour des gestes commis le 7 mai dernier.

Ce jour-là, peu après 15h, deux amis et lui se trouvaient sur le boulevard d’Amsterdam, dans le secteur d’Aylmer, où ils auraient voulu prendre part au «Cheese Challenge», indique le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG).

Il s’agit d’un défi popularisé il y a deux ans sur les réseaux sociaux comme Twitter, Tik Tok, Instagram et Facebook, dans lequel les gens, initialement, lançaient une tranche de «fromage orange» au visage d’un bébé. D’autres variantes ont toutefois émané de ce défi depuis.

«Ils auraient lancé des tranches de fromage sur un véhicule. Et c’est de là que part toute la séquence des évènements, qui se termine avec l’agression d’une personne », raconte Andrée East, relationniste au SPVG.

L’histoire ne dit pas pour l’instant si le véhicule ciblé était en marche ou non. Il demeure néanmoins que son conducteur, un adolescent de 17 ans, n’aurait pas apprécié la mauvaise blague et se serait rué vers les trois amis.

«C’est un véhicule qui a été visé, mais à ce point-ci, on ne peut pas établir tous les liens entre les personnes», affirme cependant l’agente East.

Balde aurait alors poignardé l’adolescent au cœur avec une arme blanche, tandis que ses deux complices l’auraient violemment tabassé.

Les secours sont intervenus à la suite de l’appel d’un passant, et la victime a été transportée à l’hôpital, où sa vie a été en danger durant plusieurs jours.

Le SPVG tient ainsi à sensibiliser la population à ces «challenges» populaires.

«On regarde ces vidéos-là et on trouve ça divertissant, mais il y en a beaucoup qui sont arrangées, et tu ne peux pas prévoir comment les personnes vont réagir quand tu leur lances du fromage au visage, ça se pourrait qu’elles soient fâchées», souligne Andrée East.

Les deux autres individus, dont un d’âge mineur, ont aussi été arrêtés, puis relâchés sous promesse de comparaître. Ils pourraient faire face à des chefs d'accusation pour voies de fait.

Quant à la victime, elle a depuis reçu son congé de l’hôpital et se porterait mieux.

Maintenu en détention, Boubacar Balde sera de retour devant le tribunal mardi prochain pour son enquête de remise en liberté.