/news/transports
Navigation

Voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic: échéancier compromis

Coup d'oeil sur cet article

Le début des travaux de construction de la voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic, qui a été repoussé au printemps 2022, compromet l’échéancier prévu par Ottawa. 

• À lire aussi: Peurs ravivées à Lac-Mégantic

Le Canadien Pacifique (CP) a posé ses conditions au gouvernement fédéral pour que la voie de contournement soit complétée et mise en service à la fin de 2023.

Par écrit, le CP confirme: «Que le gouvernement doit rapidement terminer l'acquisition des terrains et surtout supprimer l'application du long processus d'approbation réglementaire. Ottawa devra aussi accepter les risques financiers du déroulement simultané de la réalisation des plans d'ingénierie et de construction. Ces contraintes, seul le gouvernement peut les résoudre.»

Ces mesures pourraient nécessiter l'approbation de la Chambre des communes qui cesse de siéger dans cinq semaines.

D'entendre le CP dire qu'il faut accélérer le processus d'acquisition des terres est loin de réjouir les propriétaires visés par une expropriation.

Vaut mieux prendre le temps de bien faire les choses, pense Sylvain Côté, qui envisage de construire une maison sur un lot situé au coin du 10e rang et de la route 161, à proximité de l'endroit où la voie ferrée doit passer.

À l'aube du huitième anniversaire de la tragédie ferroviaire survenue le 6 juillet 2013 - laquelle a fait 47 victimes au centre-ville de Lac-Mégantic à la suite d’un déraillement suivi d’un important incendie, les citoyens ne se bercent pas d'illusions. Ils souhaitent simplement que Transports Canada et le CP s'entendent et précisent leurs réelles intentions.