/sports/golf
Navigation

Championnat de la PGA: mauvaise journée au bureau

Coup d'oeil sur cet article

On prétend que n’importe quelle mauvaise journée sur le parcours de golf vaut mieux qu’une excellente journée au bureau... Corey Conners ne peut en dire autant.

• À lire aussi: Championnat de la PGA: retour vers le futur

• À lire aussi: Will Zalatoris: cheminement époustouflant

Meneur du Championnat de la PGA d’Amérique à l’issue d’une première ronde de 67 (-5) sur le redoutable parcours du Ocean Course à Kiawah Island, le Canadien a pris toute une fouille vendredi. 

Les dieux du golf lui ont rappelé que ce sport est souvent cruel. Et ce, moins de 24 heures après l’une de ses meilleures performances de la saison. 

L’Ontarien a ramené une seconde carte de 75 (+3), le faisant chuter au 7e rang avec sa fiche cumulative de -2. 

Il a amorcé sa journée de boulot en inscrivant pas moins de cinq bogueys à ses six premiers trous. Curieusement, celui qui a pris le départ au 10e tertre a stoppé l’hémorragie au cœur de la séquence la plus difficile du parcours, soit du 14e au 18e fanion. Il a néanmoins terminé avec deux oiselets à ses trois derniers trous.

Bataille

Jeter un coup d’œil à cette carte psychotique digne des plus grands cours de géométrie donne le vertige par ses nombreuses figures. Elle est ponctuée de sept bogueys et quatre moineaux en raison de quelques coups erratiques, d’approches laborieuses et d’un fer droit moins coopératif.

​« J’ai mal débuté en étant incapable de sauver des normales, a-t-il expliqué au collègue de TSN Bob Weeks, sans jamais se présenter au micro en entrevue. Je me suis bien battu. Le score ne le reflète pas. Je veux remonter au classement ce week-end. »

Autre représentant du Canada, Adam Hadwin s’est aussi faufilé dans les rondes finales grâce à son dossier de +4. En raison d’une mauvaise séquence de quatre bogueys en fin de parcours, Mackenzie Hughes a raté le couperet par un coup. Celui-ci est tombé à +5, évinçant entre autres Dustin Johnson, Justin Thomas et Xander Schauffele.

En rafales 

Cameron Tringale a mené le tournoi en ronde initiale, n’empêche qu’il a fait ses bagages. Une abominable séquence lui a coûté excessivement cher. Un triple boguey au 14e, quintuple boguey au 16e, quadruple boguey au 17e et boguey au 18e ont tout massacré dans une carte de 82 (+10).

Après 36 trous, 18 golfeurs se retrouvent sous la normale, alors que 129 sont au-dessus. 

Pour occuper le 3e rang, Brooks Koepka a entre autres réussi deux aigles sur des normales 5. Au 7e fanion, il a calé un roulé de 41 pieds et au 11e, il a réussi un roulé de 19 pieds.