/news/society
Navigation

Une course de 420 kilomètres en quatre jours pour une bonne cause

Coup d'oeil sur cet article

Quatre jours, quatre trajets, quatre cœurs. Sébastien Roulier a couru 420 kilomètres en quatre jours. Pour l’événement «Avançons en cœur», l’ultramarathonien de Sherbrooke a parcouru un trèfle à quatre cœurs. Le but du défi : amasser des fonds et des denrées pour Moisson Estrie.

Le Sherbrookois est un habitué des défis. Dans sa vie, c’est 58 marathons et 40 ultramarathons qu’il a parcourus.

Ce dernier défi était pour le coureur une façon d’aider les gens dans le besoin. Ses enfants étaient très fiers de leur père, qui est aussi médecin.

Son défi représente, de plus, beaucoup pour Moisson Estrie. Les fonds amassés par Sébastien Roulier pour les dix marathons parcourus en quatre jours sont considérables et des dons de denrées non périssables sont aussi cueillis par l’organisme.

Des bénévoles se sont promenés dans les quartiers de toutes les MRC de l’Estrie pour récolter des denrées pour les familles dans le besoin. La récolte d’«Avançons en cœur» se poursuit jusqu’au 30 mai.

Ce défi est bien entendu un apport considérable à Moisson Estrie et les familles que l’organisme dessert, mais c’est aussi un exemple de détermination et de courage pour la communauté. Le coureur compare la vie à la course et il espère encourager la population à continuer d’avancer surtout en ces temps difficiles.

«Il y a des bouts plus difficiles, des bouts plus faciles, des arrivées plus dures, des départs plus simples, mais il faut continuer. La course pour moi, c’est comme la vie. On ne peut pas arrêter d’avancer», a lancé à TVA Nouvelles l’ultramarathonien, une trentaine de kilomètres avant la ligne d’arrivée, lundi après-midi.

La course s’est déroulée sous quatre thèmes différents, un pour chaque cœur. La bienveillance, l’entraide, le courage et l’amour ; des thèmes qui prennent une importance capitale en temps de pandémie selon Sébastien Roulier.