/news/coronavirus
Navigation

COVID-19 au Québec: plus de liberté... dans 5 jours

Plusieurs régions passent en orange lundi, tandis que Montréal et Laval devront encore patienter

Coup d'oeil sur cet article

Grâce à la baisse constante des cas de COVID-19, la plupart des régions du Québec retrouveront de grands pans de liberté, lundi, lorsqu’elles passeront au palier orange. Montréal et Laval, toutefois, devront patienter au moins une autre semaine.

• À lire aussi: Le Canada, 3e du G20 pour le nombre de doses administrées par habitant

• À lire aussi: COVID-19: 346 nouveaux cas et six décès de plus au Québec


Patience pour la métropole

Le premier ministre François Legault a annoncé mardi que son gouvernement va de l’avant avec le déconfinement graduel: dès lundi, la majeure partie du Québec passera en zone orange. Il faut dire que les données sont encourageantes: seulement 346 cas étaient rapportés mardi, un creux qui n’avait pas été atteint depuis la fin septembre.  

Photo Stevens Leblanc

Toutefois, les populeuses régions de Montréal et de Laval demeureront en zone rouge, au moins jusqu’au 7 juin. Dans la région métropolitaine, «la courbe est dans le bon sens», reconnaît le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda. On y rapporte une moyenne de 150 cas par jour au cours des quatre derniers jours. Toutefois, ce phénomène est «très récent», dit le Dr Arruda, qui préfère attendre une certaine stabilité dans la région. 

Photo Stevens LeBlanc

Certaines MRC de Chaudière-Appalaches, de l’Estrie et du Bas-Saint-Laurent demeureront également en alerte maximale pour une semaine supplémentaire.  

Trop tôt pour les partys

Les images de rassemblements festifs à Oka, à Montréal et à Québec depuis une semaine ont amené le premier ministre à appeler à la prudence.  

«Quand j'ai parlé de petits partys, ça rimait avec été. Donc, on n'est pas encore rendus à l'été, c'est le 21 juin. Donc, il faut faire attention. Il ne faut pas revoir ce qu'on a vu sur les plages en fin de semaine, il faut continuer d'être prudents si on veut continuer d'être capables de déconfiner comme le plan le prévoit», a-t-il commenté en point de presse.  

Photo Nicole Seben

C’est notamment pour éviter de tels débordements que le plan de déconfinement se déroule en plusieurs étapes. «On ne veut pas y aller trop rapidement, donc ça se passe sur quelques semaines», a dit M. Legault.                     

  • Écoutez l'entrevue du spécialiste en immunologie rattaché à l’Institut national de la recherche scientifique Alain Lamarre avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:   

La 2e dose plus rapidement

Les arrivages importants de nouvelles doses du vaccin de Pfizer permettront d’accélérer l’administration de la deuxième dose, tant pour les personnes plus âgées que dans l’ensemble de la population.  

Photo Agence QMI

Le ministre de la Santé annoncera les modalités jeudi. Christian Dubé assure que Québec peut à la fois vacciner les 12-17 ans et devancer les deuxièmes doses. Les personnes intéressées devront se rendre sur le site Clic Santé afin d’annuler leur rendez-vous prévu, puis en réserver un nouveau. «Notre objectif, en fait, il est très simple, c'est de ramener toutes les deuxièmes doses du mois de septembre avant le 31 août», a dit M. Dubé.  

Afin d’accélérer la vaccination des 18-29 ans, le gouvernement ouvrira aussi des plages sans rendez-vous dans «au moins un endroit» de chaque région administrative.

«Trouvez-vous un appartement»

Si des jeunes espèrent terminer leurs études supérieures depuis le confort du sous-sol de leurs parents, François Legault avait un message pour eux: «Ceux qui ont besoin de déménager pour aller au cégep ou à l'université, trouvez-vous un appartement. Ça va être présentiel», a-t-il lancé.  

La Santé publique évalue toujours divers scénarios pour respecter la distanciation sociale. Mais «l’objectif» est de retourner en classe cet automne. 

Le dilemme AstraZeneca

Les personnes qui ont reçu une première dose du vaccin d’AstraZeneca pourront recevoir une deuxième injection d’un vaccin à ARN messager, comme ceux de Pfizer et de Moderna. Toutefois, ils auront près d’une chance sur deux de ressentir les symptômes d’une «bonne grippe». «Donc, les gens vont avoir l'information et le choix éclairé», assure le Dr Arruda.  

Photo AFP

Quant à ceux qui opteront pour une seconde dose du vaccin suédo-britannique, leurs risques de thromboses seront moindres, avec environ une chance sur un million, contre une sur 100 000 la première fois.         

  • Écoutez l’entrevue Ève Dubé, professeure de l’Université Laval et chercheuse à l’Institut national de santé publique du Québec   

 

Petit guide du déconfinement  

LES RÉGIONS QUI PASSERONT EN ZONE ORANGE LUNDI   

  • Capitale-Nationale        
  • Montérégie        
  • Laurentides        
  • Lanaudière         
  • Outaouais        
  • Chaudière-Appalaches (sauf les MRC Montmagny, L'Islet, Beauce-Sartigan et Robert-Cliche)        
  • Estrie (sauf la MRC Le Granit)        
  • Bas-Saint-Laurent (sauf les MRC Rivière-du-Loup, Basques, Témiscouata et Kamouraska)         

CE QUI VA CHANGER LUNDI POUR LES RÉGIONS QUI PASSENT EN ZONE ORANGE  

Photo Agence QMI, Joël Lemay

  

  • Les élèves de 3e, de 4e et de 5e secondaire pourront retourner sur les bancs d’école à temps plein        
  • Ouverture des salles à manger des restaurants: maximum de 2 adultes d’adresses différentes par tables ou occupants d’une même adresse          
  • Ouverture des gyms, ainsi que des sports en loisirs sans contacts pratiqués seuls, à deux ou avec les membres d’une même résidence privée                    

EN ROUGE POUR UNE SEMAINE SUPPLÉMENTAIRE

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Montréal, Laval et les MRC nommées ci-haut demeureront en rouge au moins jusqu’au 7 juin. «Nous projetons que les choses iront mieux, il y a de bonnes chances, c’est tout ce que je peux dire, mais je ne peux pas le garantir», a souligné le Dr Horacio Arruda.  

CE QUI VA CHANGER POUR TOUT LE MONDE VENDREDI

Photo Stevens LeBlanc

  

  • Fin du couvre-feu        
  • Ouverture des terrasses extérieures des restaurants        
  • Rassemblements jusqu’à 8 personnes (ou les occupants de deux résidences) sur les terrains privés extérieurs        
  • Auditoires maximums de 2500 personnes dans les grandes salles de spectacles, amphithéâtres, stades intérieurs et stades ou sites extérieurs
       

À VOIR AUSSI                                 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres