/news/coronavirus
Navigation

Le Manoir Champlain forcé de reconfiner ses résidents

Coup d'oeil sur cet article

Le Manoir Champlain, dans l'arrondissement de Chicoutimi, à Saguenay, a été forcé de reconfiner ses résidents et de fermer à nouveau sa salle à manger. 

• À lire aussi: COVID-19: 50 nouveaux cas dans la grande région de Québec

• À lire aussi: Plusieurs régions en zone orange dès lundi, la métropole attendra jusqu’au 7 juin

Une autre éclosion de COVID-19 est en cours à l'intérieur de la résidence privée pour aînés. Selon la santé publique, un peu plus de dix résidents ont été infectés.

Ce qui peut surprendre, c'est que les occupants de cette résidence ont pourtant reçu leur deuxième dose du vaccin.

Questionné à ce sujet, le directeur régional de la santé publique, Dr Donald Aubin, a expliqué que l'éclosion a malheureusement débuté au moment où la deuxième dose commençait à y être administrée.

«On n'était pas dans une période dans laquelle les gens étaient immunisés. Donc ça explique un peu la propagation. Mais il faut savoir que c'est possible, particulièrement chez les gens âgés, d'acquérir la maladie avec une dose et même deux doses. Ça arrive et il faut être bien conscient de ça», a indiqué Dr Aubin.

Par contre, ce qui est encourageant, c'est que les résidents qui sont vaccinés et qui ont la COVID-19 au Manoir Champlain seraient aux prises avec des symptômes beaucoup plus légers, selon la santé publique.

On pense même que plusieurs pourraient avoir la maladie sans le savoir. On procédera donc à du dépistage massif dans les prochaines heures.

Le Manoir Champlain avait été l'une des résidences privées pour personnes âgées les plus touchées par la maladie lors de la deuxième vague au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

60% de la population vaccinée

La vaccination va bon train dans la région. On estime que 60 % des citoyens ont maintenant reçu une première dose du vaccin.

Plus de 21 000 doses supplémentaires seront administrées cette semaine.

Depuis mardi, les jeunes de 12 à 17 ans peuvent maintenant prendre rendez-vous pour se faire vacciner. Les adolescents répondent bien ; en fin d'avant-midi mardi, déjà 23% des adolescents s'étaient inscrits dans la région.

Cependant, chez les 29 ans et moins (18 à 29 ans), les rendez-vous sont un peu moins populaires.

Le directeur régional de la vaccination, Marc Thibeault, avait un message pour les personnes dans cette catégorie d'âge.

«Ils ne sont pas aussi rapides que les plus âgés [pour prendre rendez-vous]. Moi, je leur lance un défi. Dépêchez-vous de prendre un rendez-vous. Je pense que c'est important, tout le monde va avoir besoin d'être vacciné... prenez vos rendez-vous rapidement», a-t-il affirmé.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres