/news/coronavirus
Navigation

Le Port de Québec accueille la 11e clinique de vaccination de la région

Le pôle de vaccination des entreprises a ouvert mardi

On en était aux derniers préparatifs mardi dans le nouveau terminal de croisières du Port de Québec, où de 400 à 500 personnes par jour seront vaccinées.
Photo Pierre-Paul Biron On en était aux derniers préparatifs mardi dans le nouveau terminal de croisières du Port de Québec, où de 400 à 500 personnes par jour seront vaccinées.

Coup d'oeil sur cet article

La région de Québec continue de se donner les outils pour atteindre ses objectifs de vaccination en ouvrant mardi son 11e centre de vaccination de masse dans le port de Québec. Cette clinique est le deuxième pôle en entreprise de la région, mené par 12 entreprises partenaires.

• À lire aussi: COVID-19: 346 nouveaux cas et six décès de plus au Québec

• À lire aussi: Le vaccin anti-Covid de Moderna « hautement efficace » chez les 12-17 ans

À terme, cette nouvelle clinique pourrait vacciner entre 400 et 500 personnes par jour. Le centre se trouve dans le nouveau terminal de croisière du Port de Québec, qui, à défaut d’accueillir ses premiers croisiéristes cette année, accueillera la population en quête de vaccins.

On en était aux derniers préparatifs mardi dans le nouveau terminal de croisières du Port de Québec, où de 400 à 500 personnes par jour seront vaccinées.
Photo Pierre-Paul Biron

Les 12 entreprises partenaires derrière cette clinique vaccineront leurs employés et leurs familles, ce qui représente déjà 16 000 personnes. La population générale pourra toutefois aussi prendre rendez-vous par la plateforme ClicSanté, un point important pour les entrepreneurs derrière le projet.

On en était aux derniers préparatifs mardi dans le nouveau terminal de croisières du Port de Québec, où de 400 à 500 personnes par jour seront vaccinées.
Illustration courtoisie Port de Québec

«C’était important de fournir un effort. On a été chanceux, on a été capable de continuer nos activités [...], donc c’était important de redonner un peu au suivant, de redonner à notre communauté et d’aider à l’effort de vaccination pour se sortir de cette période-là», confiait Léa Gariépy, conseillère en expérience employé chez iA Groupe Financier et responsable du centre de vaccination.

On en était aux derniers préparatifs mardi dans le nouveau terminal de croisières du Port de Québec, où de 400 à 500 personnes par jour seront vaccinées.
Photo Pierre-Paul Biron

Impossible cependant de chiffrer l’effort financier requis pour opérer le centre au cours des 16 prochaines semaines. «C’est encore difficile à dire. On s’arrange toujours pour avoir un plan A-B-C-D, donc on a un budget A-B-C-D au cas où», indique Mme Gariépy, soulignant malgré tout que l’exercice requiert «beaucoup de ressources financières» en plus de ressources humaines.

On en était aux derniers préparatifs mardi dans le nouveau terminal de croisières du Port de Québec, où de 400 à 500 personnes par jour seront vaccinées.
Photo Pierre-Paul Biron

Rejoindre les jeunes

En termes d’avancement de la campagne de vaccination, la directrice régionale Patricia McKinnon assure que le tout «va toujours bon train». En date de mardi, 58% de la population avait au moins reçu une première dose.

Patricia McKinnon.
Directrice de
la vaccination
Photo Pierre-Paul Biron
Patricia McKinnon. Directrice de la vaccination

«Tous nos groupes en haut de 35 ans ont dépassé le 75%, donc la cible qui est établie», explique la gestionnaire, soulignant que plusieurs plages étaient toujours disponibles dans la région de Québec.

Vu l’adhésion convaincante chez les plus vieux, le CIUSSS entend maintenant se concentrer à rejoindre les jeunes. Les 30 ans et moins sont quand même au rendez-vous, mais on devra redoubler d’efforts pour tous les rejoindre. Le sans rendez-vous pourrait être une option intéressante.

«On voit qu’on doit ajuster notre stratégie. [...] On a vu en fin de semaine que le sans rendez-vous a très bien fonctionné. [...] Il faudra peut-être mettre un peu plus de sans rendez-vous, mettre plus de cliniques de proximité, on est à analyser ça», confie Patricia McKinnon, soulignant la réalité différente des jeunes adultes.

«Des jeunes nous disaient qu’ils n’ont pas leur horaire de travail pour la semaine prochaine, donc prendre rendez-vous pour l’annuler et ne pas savoir quand on va réussir à avoir un rendez-vous, c’est difficile. Leur horaire est moins stable», remarque la directrice régionale.

La présence prochaine du Vaccin-O-Bus permettra aussi au cours des prochaines semaines de rejoindre les clientèles plus difficiles à convaincre.

Assurer les 2e doses

Le gouvernement Legault ayant annoncé mardi sa volonté de devancer les deuxièmes doses prévues tout au long de l’été, le CIUSSS de la Capitale-Nationale assure être prêt à toute éventualité

«Nous autres, on est prêts n’importe quand», lance avec assurance Patricia McKinnon. «Nos sites sont prêts, on a les effectifs nécessaires pour le faire, il reste seulement à recevoir les doses pour ouvrir à pleine capacité.»

Toutefois, restera le défi de s’assurer que l’ensemble de la population viennent la chercher, cette fameuse deuxième dose. Un bilan encourageant et un virus moins en circulation pourraient bien faire croire à certains, à tort, qu’ils sont suffisamment protégés avec une seule dose.

«Comme la deuxième dose va arriver dans la période de l’été, il va falloir s’ajuster, être beaucoup plus flexible dans la disponibilité pour que les gens viennent vraiment chercher ces deuxièmes doses et de ne satisfont pas seulement de la première», insiste Mme McKinnon.

Avancement de la vaccination dans la Capitale-Nationale  

(Pourcentage de la population ayant été vaccinée ou ayant un rendez-vous)  

  • 18-24 ans : 66% (5 089 rendez-vous restants pour atteindre la cible de 75%)  
  • 25-29 ans : 65% (4 966 rendez-vous restants pour atteindre la cible de 75%)  
  • 30-34 ans : 70% (2 603 rendez-vous restants pour atteindre la cible de 75%)  
  • 35-39 ans : 77%   
  • 40-44 ans : 80%   
  • 45-49 ans : 81%   
  • 50-54 ans : 84%  
  • 55-59 ans : 87%  
  • 60-64 ans : 90%  
  • 65-69 ans : 92%  
  • 70-74 ans : 94%  
  • 75-79 ans : 94%  
  • 80-84 ans : 94%  
  • 85 ans et + : 91%    

Chez les 12-17 ans, 1307 ont déjà été vaccinés et 4305 ont pris un rendez-vous dans la région.

À VOIR AUSSI   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres