/opinion/columnists
Navigation

Le retour des ovnis et la pandémie: coïncidence?

Coup d'oeil sur cet article

Les objets volants non identifiés (OVNI) sont de retour sous les projecteurs de l’actualité. Le Pentagone les nomme maintenant PANI (phénomène aérien non identifié). Ils ont la forme de bonbons Tic Tac, plutôt que de soucoupes. La technologie a évolué. On n’arrête pas le progrès !

60 Minutes, l’émission phare de la CBS, leur a consacré un reportage avec des vidéos saisissantes le week-end dernier. Une pilote retraitée de l’aéronavale, la Lt. Cmdr. Alex Dietrich, en commentait une qu’elle a prise d’un ovni en 2004 à l’aide de la caméra infrarouge de son avion au large de la base navale de San Diego. On y voit un objet oblong se déplaçant rapidement et de manière erratique pour – pof ! – disparaître instantanément.

Une autre vidéo de la marine américaine, en 2019 cette fois, montre un ovni zigzaguant qui plonge dans l’océan, toujours au large de San Diego. Au moins 14 ovnis auraient été observés dans la même région, se déplaçant dans l’air de façon imprévisible, avant de, parfois, disparaître sous l’eau. D’autres vidéos d’ovnis ont été captées à proximité des bases de Norfolk en Virginie et de Pearl Harbor à Hawaï. Ces trois bases sont parmi les plus importantes de la US Navy. Les extraterrestres semblent s’intéresser vivement aux capacités navales des États-Unis et sur une longue période. Curieux, non ?

Pour bientôt, les ovnis devant le Congrès

Les ovnis rejoignent la pandémie et l’insurrection du 6 janvier à l’ordre du jour du Congrès. Le directeur du renseignement national et le secrétaire à la défense vont faire rapport le mois prochain aux élus sur tout ce que le gouvernement américain sait sur les ovnis. Grosses cotes d’écoute en perspective. À Washington, on commence à penser qu’il est essentiel pour la sécurité nationale de leur trouver une explication rationnelle. La perspective qu’il y ait des extraterrestres derrière les ovnis préoccupe moins que l’idée qu’un adversaire des États-Unis ait réalisé des avancées scientifiques tellement extraordinaires qu’il pourrait, impunément, espionner leurs installations militaires.

Même après avoir visionné les vidéos du Pentagone, je suis parmi les sceptiques face aux ovnis. J’ai hâte de voir le rapport du mois prochain. Pourquoi des extraterrestres continueraient-ils, depuis des décennies, de jouer à cache-cache avec nous ? Et si leurs appareils sont si avancés, comment expliquer qu’ils puissent être détectés par nos équipements pathétiquement désuets ? Ou même à l’œil nu.

Pourvu que ça ne soit pas des extraterrestres

Si des extraterrestres arrivaient sur Terre, ils n’auraient aucune raison de dissimuler leur présence. Au contraire. Ces créatures douées de capacités cognitives transcendantes nous considéreraient comme arriérés. Pensez à l’arrivée des Espagnols au Mexique... et à ce qui s’est passé par la suite. De très mauvais augure.

Selon Ufology Research de Winnipeg, les observations d’ovnis au Canada ont augmenté de 46 % en 2020 pour un total de 1243, un des chiffres les plus élevés enregistrés en une seule année. Près du quart provenaient du Québec. Les angoisses provoquées par la pandémie y sont sans doute pour quelque chose.