/news/currentevents
Navigation

Un prof accusé d’infractions sexuelles sur 16 élèves

Coup d'oeil sur cet article

Un ancien diplômé de l’Université Concordia de Montréal fait face à plus d’une cinquantaine de chefs d’accusation pour des infractions de nature sexuelle qu’il aurait commises sur des élèves d’âge mineur alors qu’il enseignait à la Commission scolaire catholique anglophone d’Ottawa.

Rick Watkins, connu jusqu’à tout récemment sous le nom de Rick Despatie, aurait perpétré ses crimes auprès de 15 jeunes filles et d’un garçon de moins de 14 ans entre 2004 et 2021. Il agissait alors à titre de professeur de mathématiques à l’école secondaire St. Matthew dans le secteur Orléans, à Ottawa. Il a été suspendu de ses fonctions le 9 mars dernier lors du début de l’enquête policière.

L’homme de 57 ans a été inculpé par la police d’Ottawa de 16 chefs d’agression sexuelle, 16 de contacts sexuels, 11 de harcèlement criminel, six de voyeurisme, trois d’exploitation sexuelle d’une jeune personne, un de voies de fait et un d’agression armée.

Le quinquagénaire travaille dans le milieu de l’éducation depuis 1986. Il a été entraîneur des équipes de basketball de son école, en plus d’être copropriétaire d’une école privée de hockey, le Canadian Hockey Academy, depuis 1984. Les références à son nom ont toutefois été récemment supprimées de ce site web.

Le suspect a étudié par le passé à l’Université d’Ottawa ainsi qu’à l’Université Concordia de Montréal, y obtenant une maîtrise en administration des sports en 1988 et un baccalauréat en administration des affaires en 2017.

L’Unité des agressions sexuelles et de la violence faite aux enfants du Service de police d’Ottawa craint que l’accusé puisse avoir fait d’autres victimes.