/news/provincial
Navigation

Ville de Québec: la caserne de Champigny reconstruite au coût de 5,4 M$

La caserne de l’avenue Jules-Verne, dans le secteur de Champigny, à Québec
Capture d'écran, Google Maps La caserne de l’avenue Jules-Verne, dans le secteur de Champigny, à Québec

Coup d'oeil sur cet article

La caserne de l’avenue Jules-Verne, dans le secteur de Champigny, à Québec, sera reconstruite au coût de 5,4 millions de dollars.

Les pompiers de la caserne sont relocalisés dans deux casernes limitrophes depuis le bris d’une conduite d’eau de six pouces qui, survenu en avril 2020, a causé des dommages de 70 000 $.

La Ville de Québec indique toutefois que le dégât d’eau n’a pas joué un rôle dans la décision de démolir le bâtiment actuel pour en construire un nouveau.

Selon le porte-parole David O’Brien, l’administration municipale voulait de toute façon intervenir sur l’édifice datant de 1991, avant même le sinistre, car il ne répondait plus aux normes en vigueur.

L’option de reconstruire s’est avérée moins dispendieuse, en raison des modifications importantes qui auraient dû être apportées au bâtiment pour qu'il réponde aux normes de 2021.

«L’analyse technique a révélé que des ajustements importants à la structure existante étaient à prévoir afin de pouvoir procéder à son agrandissement selon les normes», a expliqué M. O’Brien.

La publication d’une décision du comité exécutif, le 20 mai, a confirmé qu'un contrat de 5 358 000$ était accordé au Groupe Constructech, de Québec, pour la démolition et la reconstruction.

Le chantier doit débuter cet été en vue d’une livraison de la nouvelle caserne à la fin de 2022.