/news/coronavirus
Navigation

Vaccin d’AstraZeneca: Québec accélère l’administration de la 2e dose

Coup d'oeil sur cet article

La deuxième dose du vaccin d’AstraZeneca pourra être administrée après seulement huit semaines, a annoncé Québec jeudi. Le ministre de la Santé appelle également les 18-40 ans à accélérer leur prise de rendez-vous afin que la campagne de vaccination se poursuive.

• À lire aussi: Le port du masque en classe au primaire demeurera en zone orange

• À lire aussi: Québec aura l’œil sur la qualité de l’air dans toutes les classes

«Tous ceux qui ont eu leur vaccin [d’AstraZeneca] avant le 3 avril pourront, à compter de ce week-end, dans des cliniques de vaccination sans rendez-vous, aller chercher leur deuxième dose», a annoncé le ministre Christian Dubé, après avoir reçu un avis du Comité sur l’immunisation du Québec qui fait passer le délai entre les deux doses de 12 à 8 semaines.  

Les informations sur les lieux de vaccination seront rendues disponibles demain sur le site web Quebec.ca/coronavirus.  

Quelque 500 000 Québécois ont reçu une première dose du vaccin d’AstraZeneca. Une seconde injection de vaccin du même fabricant est toujours recommandée et les risques de thrombose qui y sont associés sont beaucoup moins grands pour la deuxième dose – une chance sur un million, plutôt qu’une chance sur 100 000.         

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoît Dutrizac, sur QUB radio:   

Récemment, le Dr Horacio Arruda a expliqué que les personnes qui le souhaitent pourraient choisir de recevoir plutôt un vaccin de type ARN messager, comme Moderna et Pfizer, mais que les risques de ressentir des effets secondaires s’apparentant aux symptômes de la grippe seraient alors beaucoup plus grands.  

Appel aux jeunes

Le ministre de la Santé a également appelé les Québécois de 18 à 40 ans qui n’ont toujours pas été vaccinés à prendre rendez-vous sur le site web Clic Santé.  

Dans cette tranche d’âge, le pourcentage de gens vaccinés ou qui ont pris leur rendez-vous est de 60 à 74%.  

Christian Dubé assure toutefois que la situation n’est pas préoccupante, puisque les inscriptions continuent d’avancer graduellement. Il souhaite toutefois atteindre un taux de couverture vaccinale de 75% dans toutes les catégories avant de lancer le calendrier pour les deuxièmes doses.  

  • Écoutez l’entrevue du virologue Benoît Barbeau à QUB radio   

Comme au premier tour

C’est d’ailleurs la semaine prochaine que Québec dévoilera son calendrier pour accélérer le déploiement des deuxièmes doses.  

Après les CHSLD, près de la moitié des résidences privées pour aînés sont maintenant pleinement immunisées. Les ressources intermédiaires suivront.  

Quant à la population générale, «on va vous revenir avec un calendrier la semaine prochaine, un peu comme on l'avait fait avec les dates par catégorie d'âge», explique M. Dubé.  

Le ministre avait déjà annoncé que Québec pourrait avancer l’administration des deuxièmes doses, grâce à l’arrivée importante de livraisons du fabricant Pfizer. 

À VOIR AUSSI           

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres