/news/politics
Navigation

Le commissaire au développement durable préoccupé par le troisième lien et les GES

Le commissaire au développement durable, Paul Lanoie
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés Le commissaire au développement durable, Paul Lanoie

Coup d'oeil sur cet article

Le commissaire au développement durable est préoccupé par une hausse potentielle des émissions de GES liée à la mise en service du tunnel Québec-Lévis, et demande des études « plausibles » à ce sujet.

• À lire aussi: Passage du tramway dans Limoilou: le conseil de quartier opte pour la 3e Avenue

« Ma préoccupation par rapport au troisième lien, ça serait de savoir est-ce que, oui ou non, ça va augmenter les émissions de gaz à effet de serre », a indiqué Paul Lanoie jeudi en conférence de presse à l’Assemblée nationale. 

M. Lanoie s’est penché dans son dernier rapport sur les émissions de gaz à effet de serre du Québec comparé à la France, la Grande-Bretagne ou la Suède par exemple, des pays qui ont réussi à diminuer leur pollution.  

« On met vraiment l’accent sur le fait que le transport routier au Québec, donc, c’est un peu un de nos talons d’Achille en matière d’émissions de gaz à effet de serre », a -t-il dit. Le troisième lien, qui va offrir une voie réservée pour le transport collectif, mais également deux voies pour les automobiles.   

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

En 2018, le secteur du transport routier représente 36 % des émissions de GES, « plus du tiers », et elles ont augmenté de 59 % depuis 1990.  

M. Lanoie s’attend donc à avoir en main « des études qui sont plausibles » à ce sujet.  

À VOIR AUSSI:   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.