/news/society
Navigation

Les sportifs de l’Estrie se réjouissent

Coup d'oeil sur cet article

Les Estriens sont heureux de l'annonce du déconfinement des sports estivaux. À partir du 11 juin, 25 personnes pourront pratiquer leur sport préféré sur un même terrain.

• À lire aussi: Déconfinement des sports collectifs: les matchs seront autorisés en zone jaune dès la mi-juin

La distanciation physique est requise en zones orange et rouges, mais les contacts brefs sont permis en zones vertes et jaunes. À partir du 25 juin, les compétitions et les tournois seront permis en zone verte. Un public de 50 personnes pourra aussi assister aux parties.

«Ça fait plusieurs semaines qu’on est prêts», a souligné le président du comité du sport et du plein air à la Ville de Sherbrooke, Vincent Boutin. «D’ailleurs, il y a déjà plusieurs personnes qui sont sur nos plateaux extérieurs et qui en profitent. Maintenant, ça va être plus organisé et on va s’assurer que tout soit prêt et que nos organismes soient épaulés».

Les organisations sportives de la région attendaient aussi cette nouvelle avec impatience. «On a hâte, on est fébriles, comme le reste de nos jeunes et des membres de la population», a lancé en entrevue avec TVA Nouvelles le président de Soccer Estrie, Richard Pierre-Gilles, jeudi.

Chez Baseball Sherbrooke, on dénombre 100 inscriptions de plus que l’année dernière, un record. Le président Luc Roy n’a pas vu de tels chiffres depuis 12 ans.

Toutefois, certaines choses restent encore à préciser. Pour le dek hockey, sera-t-il nécessaire de porter le masque? Le directeur des opérations du Complexe hockey balle Sherbrooke ne sait pas encore sur quel pied danser.

Les fédérations sportives du Québec rencontreront la ministre Isabelle Charest dans les prochains jours afin de préciser tous les détails de la reprise des sports d'été. Somme toute, les amateurs ont hâte de retrouver les terrains.