/sports
Navigation

Reprise des sports extérieurs: un pas dans la bonne direction

Dès le 11 juin en zone jaune

SPO-SOCCER QUEBEC-ENTRAINEMENT-DECONFINEMENT
Photo d'archives, Agence QMI De jeunes filles s’en donnent à coeur joie pratique de soccer à Blainville en juin 2020.

Coup d'oeil sur cet article

Tranquillement, mais sûrement, les sportifs pourront reprendre leurs activités préférées cet été. Dans son plan de déconfinement, la ministre Isabelle Charest a annoncé de bonnes nouvelles pour les sports extérieurs les plus populaires, dont les compétitions reprendront dès le 11 juin. Selon la codification des paliers du Québec, d’autres devront toutefois s’armer de patience.

• À lire aussi: Déconfinement des sports collectifs: les matchs seront autorisés en zone jaune dès la mi-juin

Ainsi, les amateurs de soccer et de baseball peuvent pousser un soupir de soulagement. Dès le 11 juin en palier jaune, tant les enfants que les adultes seront en mesure de pousser le ballon rond ou de frapper la balle dans un match, comme il s’agit de sports extérieurs de « contacts brefs » impliquant 25 joueurs et moins. 

« Cette annonce répond à une grosse partie de la masse de sportifs en vue de l’été. C’était notre planification. On va pouvoir préparer notre saison et lancer nos activités à la mi-juin comme nous l’espérions », a fait savoir le directeur général de Baseball Québec, Maxime Lamarche. 

« Je retiens surtout dans cette annonce le message essentiel qui concerne la pratique de notre sport. Nous pourrons compter 25 personnes entre les lignes. Le baseball sera donc conforme », a ajouté le dirigeant de l’organisme provincial comptant environ 30 000 joueurs. D’ailleurs, celui-ci observe une augmentation des inscriptions de 30 % dans le programme d’initiation destiné aux petits âgés de 4 à 7 ans.

À la fédération provinciale de soccer, on souhaiterait un passage rapide aux zones plus permissives, soit le jaune ou le vert, afin d’englober la région métropolitaine. Celle-ci représente 80 % des 115 000 joueurs. 

« Ç’aurait été une bonne chose d’obtenir plus d’allègements en zone orange, a laissé savoir le directeur général de Soccer Québec, Mathieu Chamberland, après ses nombreuses réunions en fin de journée. La grande région métropolitaine de Montréal accusera un retard sur les autres régions. Mais on a un plan de match clair du gouvernement. On sait maintenant le travail qui nous attend. »

Patience... 

Tandis que le statu quo règne dans les gyms et les salles d’entraînement selon la codification de couleur, les fervents de sports de combat devront encore s’armer de patience. Du moins, jusqu’au 25 juin, date à laquelle ils croisent les doigts pour que le Québec vire au vert. 

La reprise des activités sportives intérieures sera directement reliée au code de couleur des régions. 

Pour les sports intérieurs, la pratique jusqu’à deux personnes est permise, mais non les combats. Ils seront permis lors d’un passage en zone verte. 

« On a fait des demandes répétées pour obtenir un échéancier. Par la nature de notre sport, on comprend que nous ne sommes pas les premiers à être déconfinés, mais on veut obtenir des réponses », a indiqué le président de Judo Québec, Patrick Kearney. 

« Cette annonce est un petit gain, a-t-il enchaîné. On a une date de retour qui serait à la fin de juin. C’est satisfaisant. » 

Regard sur l’automne

Selon le Dr Éric Litvak, conseiller médical stratégique adjoint à la Santé publique, l’avenir à moyen terme dépendra de la couverture vaccinale à deux doses.

« Ce sera un élément critique pour la suite des choses », a-t-il mentionné. 


 

  • Rappelons qu’en zones rouges et orangées, les activités sans contacts sont permises en respectant la distanciation physique.
  • En zone verte, les activités en groupe impliquant 50 personnes, au maximum, sont permises.
  • L’organisation de compétitions et de tournois dans les sports extérieurs sans contacts, devant spectateurs, sera permise à partir du 25 juin, peu importe le code de couleur des régions. 

Ce qu’ils ont dit

« On est content et rassuré. C’est un départ, car on peut jouer des matchs. Maintenant, on se croise les doigts pour que tous les joueurs du Québec puissent tomber au moins en zone jaune dès le 11 juin. » –Maxime Lamarche, DG Baseball Québec

« On sait maintenant où on s’en va. Nous avons obtenu des réponses à nos questions quant au jeu, au port du masque et aux tournois. » –Mathieu Chamberland, DG Soccer Québec

« C’est encourageant, car la situation évolue. On reste optimiste. La saison de football débute à la mi-août. Mon défi, c’est de tout faire pour qu’il y ait des matchs sur le terrain dans un milieu sécuritaire. » –Mathieu Joyal, DG Football Québec

« À court terme, on est content, car les athlètes seront de retour sur les tapis. On part de loin. Environ 80 % de nos membres sont à l’arrêt depuis octobre. » –Patrick Kearny, président Judo Québec

« La prochaine vague d’assouplissements est planifiée à la fin août ou à l’automne. Il est peu probable qu’en cours d’été, on change les règles. Tout dépendra de l’évolution de la situation. Il y a encore des éléments imprévisibles, notamment les variants, qui pourraient venir modifier ce qui se passe. » –Dr Éric Litvak, conseiller médical stratégique adjoint à la Santé publique