/misc
Navigation

Raoult ou Arruda? C’est deux poids, deux mesures!

Coup d'oeil sur cet article

À cause de la pandémie, la télévision a fait d’Horacio Arruda le médecin le plus connu du Québec.

Si l’hydroxichloroquine, médicament dont il vantait l’efficacité contre le coronavirus, avait tenu ses promesses, Didier Raoult serait le médecin le plus réputé de la planète. Mercredi dernier, les Québécois ont de nouveau entendu parler de lui à l’émission Bien entendu d’Ici première.

Ce n’est pas tant l’émission qui a fait des vagues comme le choix de l’invité. Pourtant chouchou des médias, l’animateur Stéphan Bureau s’est fait varloper pour avoir invité le Dr Raoult. Le Devoir, défenseur autoproclamé de la nouvelle rectitude, a consacré un long article à l’affaire. L’animateur aurait été complaisant pour le Dr Raoult, dont plusieurs affirmations sont douteuses.

La complaisance de l’animateur (qui ne m’a pas frappé) n’est rien en regard de celle dont font preuve nos médias envers Horacio Arruda. Sa feuille de route est pourtant à des années-lumière de celle du directeur de l’Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille. Comme Stéphan Bureau, je n’ai pas la compétence pour apprécier ses assertions scientifiques. Par contre, il est facile de douter de certaines de ses prises de position. Comme lorsqu’il a dit « qu’il était possible que l’épidémie disparaisse au printemps 2020 » ou qu’il n’y aurait pas de 2e vague ou que le virus « ne ferait pas 10 000 morts en France »... Il en est mort 11 fois plus !

S’AGISSAIT-IL DE MENSONGES ?

Si une seule entrevue avec le chercheur français peut soulever un tollé au Québec, comment a-t-on pu fermer les yeux sur les incohérences du Dr Arruda ? Sans parler des fausses affirmations qu’il a faites dès le début de la pandémie. À moins qu’il ne s’agisse de mensonges concoctés pour couvrir l’incurie des autorités politiques, ce qui serait éminemment condamnable de la part d’un scientifique.

Dès le début de la pandémie, le Dr Arruda a déploré l’achat massif de masques, affirmant que « si le port du masque avait été efficace contre le coronavirus, il l’aurait recommandé ». À la mi-mars 2020, en conférence de presse, le Dr Arruda exhortait les Québécois à ne pas utiliser de masques pour tenter de se protéger contre la COVID-19. Pour soutenir son propos, il recommandait une vidéo, qu’on pouvait voir à Québec.ca/masques, prévenant contre les risques associés au port du masque !

TOUT ET SON CONTRAIRE

À la mi-avril de cette année, suite aux recommandations du Dr Arruda, un arrêté ministériel exigeait le port du masque à l’extérieur pour deux personnes ne résidant pas à la même adresse. Et ce n’est qu’un exemple de ses contradictions. En termes clairs, depuis près d’un an et demi, le Dr Arruda affirme avec la même conviction tout et son contraire. Cela n’a pas empêché le gouvernement Legault, en août dernier, de lui offrir un contrat de trois ans à 305 000 $ l’an.

Si, comme le prétend Le Devoir, des chercheurs, des médecins et des journalistes scientifiques éprouvent un profond malaise à la suite de l’entrevue du Dr Raoult à la radio de Radio-Canada, comment expliquer leur silence assourdissant face à l’énorme espace médiatique dont jouit toujours le Dr Arruda ?