/entertainment/tv
Navigation

«J’ai besoin de me mettre en danger»

Guylaine Tanguay
Photo d'archives, Chantal Poirier Guylaine Tanguay

Coup d'oeil sur cet article

La routine ? Très peu pour Guylaine Tanguay. Soucieuse de diversifier ses champs d’activité, la chanteuse se joint dès vendredi soir à l’émission Sucré Salé à titre de chroniqueuse.

« J’ai besoin de me mettre en danger, de me créer un stress. Je pense que c’est ce qui permet de rallumer constamment la flamme, de rester passionnée par ce qu’on fait », explique Guylaine Tanguay au Journal.

Cette approche, rappelle-t-elle, la suit depuis ses débuts dans le monde de la musique. Au fil des ans, la chanteuse a donné dans le country, certes, mais elle a aussi flirté avec des répertoires et genres opposés en empruntant des titres de Céline Dion, Ginette Reno et Elvis Presley. 

Sans limites

Elle a également touché à différents médias, que ce soit avec l’écriture de sa biographie, ses capsules web ou encore l’animation de Tout simplement country, une émission qu’elle pilote sur les ondes d’ICI ARTV depuis deux ans déjà. 

« Qui a dit qu’une chanteuse ne pouvait faire qu’une chose ? Je n’ai pas envie de me mettre dans une case, de m’imposer des limites. Ce n’est pas à moi de le faire ; c’est au public. S’il n’aime pas quelque chose qu’on fait, il nous le fait savoir assez rapidement. C’est lui qui décide, dans le fond », avance-t-elle. 

Et il pourra donc le faire dès vendredi soir avec la diffusion de la première chronique, soit une rencontre caféinée avec la comédienne Marie-Ève Perron, tournée à La graine brûlée, le mois dernier. Plus tard ce mois-ci, c’est le temps d’une entrevue avec le chanteur (et ex-académicien) Guillaume Lafond qu’on la retrouvera. 

« Il y a beaucoup de soin impliqué dans le jumelage d’un chroniqueur et d’un invité. Ils s’assurent d’avoir des énergies compatibles, pour que le résultat soit le meilleur possible », souligne la chanteuse. 

Bientôt de retour sur scène

Les fans peuvent toutefois se rassurer : ce nouveau contrat ne signifie en rien une pause musicale pour Guylaine Tanguay. Au contraire, la chanteuse reprendra la route dans quelques jours, pour présenter son spectacle Thérapie country dans la province. 

On pourra également la voir à l’occasion du spectacle télévisé de la fête nationale, enregistré au Manoir Richelieu, dans Charlevoix. Elle s’avoue d’ailleurs fébrile à l’idée de se produire à nouveau devant des spectateurs en chair et en os. 

« Ça va faire du bien », soupire-t-elle. 


Sucré Salé est diffusé du lundi au vendredi à 18 h 30, sur les ondes de TVA.