/news/politics
Navigation

Une candidate de Coderre nie avoir fait de l'ingérence

Une candidate de Coderre nie avoir fait de l'ingérence
Capture d'écran/ Facebook

Coup d'oeil sur cet article

La candidate à la mairie dans l’arrondissement de Lachine pour le parti Ensemble Montréal de Denis Coderre se défend d’avoir fait de l’ingérence en lien avec une contravention de 79 $ pour interdiction de stationnement qu’elle a reçue récemment. 

• À lire aussi: Alcool interdit dans les parcs après 20h : Denis Coderre change d’idée

• À lire aussi: Sécurité: Coderre veut interdire l’alcool dans les parcs en soirée

• À lire aussi: Cellulaire au volant: Denis Coderre donne sa version des faits

TVA Nouvelles a consulté un courriel que Julie-Pascal Provost a adressé au plus haut de fonctionnaire de Lachine, en avril dernier. Une intervention qui a suscité un malaise au sein de l’arrondissement.

« J’ai reçu une contravention en face de l’hôtel de ville (arrondissement de Lachine), alors que j’avais ma vignette VS (véhicule de service) en vue. Je ne comprends pas ce qui s’est passé, j’aimerais que tu puisses vérifier », écrit Mme Provost à André Hamel, le directeur de l’arrondissement de Lachine, le 8 avril dernier.

La vignette de Mme Provost permet de se stationner dans l’ensemble des zones de l’arrondissement, que ce soit sur rue ou hors rue. Elle peut aussi exempter de payer les frais liés au parcomètre de l’hôtel de ville de Lachine. Toutefois, les règles liées aux panneaux de circulation doivent être observées.

Réactions

En réaction à l’intervention de Julie-Pascal Provost auprès du directeur de l’arrondissement, la mairesse de Lachine et adversaire politique de Mme Provost, a condamné le geste.

« Certains politiciens que j’admire sont au service des autres, et défendent le bien commun et l’intérêt public même quand c’est difficile. D’autres politiciens utilisent leur rôle privilégié pour défendre et promouvoir leurs propres intérêts sans se gêner de mentir s’il le faut, afin de faire avancer leur intérêt », a déclaré Maja Vodanovic, mairesse de l’arrondissement de Lachine.

Le parti Ensemble Montréal n’a pas tardé à répliquer en défendant sa candidate.

«Des contraventions sont émises à tort aux élues de l’arrondissement de Lachine, en raison de l’inaction de l’administration actuelle. Il existe un problème récurrent d’application des règlements qui se doit d’être rectifié. Mme Prévost a soulevé cet enjeu aux personnes concernées pour que ce soit fait. Que ce soit clair, Mme Prévost n’a jamais demandé à l’administration d’intervenir à son endroit », indique par courriel l’attachée de presse de Denis Coderre, Elizabeth Lemay.

En réaction à TVA Nouvelles, Mme Provost dit qu’elle était en droit de se stationner dans le secteur où elle a reçu la contravention. Elle ajoute qu’elle n’a pas fait d’ingérence auprès du directeur de l’arrondissement.

Son courriel n’était pas une demande d’intervention de la part du fonctionnaire pour l’annulation de son constat d’infraction. Elle voulait plutôt «documenter» la situation.