/news/coronavirus
Navigation

[IMAGES] Un service à l’auto qui facilite la tâche aux familles

Engouement marqué pour cette initiative lancée samedi, au PEPS de l’Université Laval

Coup d'oeil sur cet article

La vaccination à l’auto, introduite à Québec en fin de semaine va bon train, alors que les 520 rendez-vous disponibles affichent complet et qu’il ne reste que quelques places pour la fin de semaine prochaine.

Vu l’engouement pour ce nouveau service, des rendez-vous supplémentaires pourraient être ajoutés.  

Vaccination à l'auto au PEPS de l'Université Laval.
Photo Jérémy Bernier
Vaccination à l'auto au PEPS de l'Université Laval.

Les 5 et 6 juin et les 12 et 13 juin, les personnes n’ayant pas encore reçu leur première dose pouvaient prendre rendez-vous pour se faire vacciner à bord de leur automobile, dans le stationnement intérieur du PEPS de l’Université Laval. Les motocyclistes et cyclistes étaient également bienvenus.

Vaccination à l'auto au PEPS de l'Université Laval.
Photo Jérémy Bernier
Vaccination à l'auto au PEPS de l'Université Laval.

Pour les familles 

Pour le CIUSSS de la Capitale-Nationale, cette façon de procéder permet de faciliter la tâche aux familles qui empruntent le même véhicule, mais aussi d’éviter de côtoyer d’autres personnes dans une salle d’attente.  

Patricia McKinnon, directrice de la vaccination au CIUSSS de la Capitale-Nationale.
Photo Jérémy Bernier
Patricia McKinnon, directrice de la vaccination au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

« On voulait pouvoir offrir ce choix-là aux familles pour qui c’est plus complexe d’organiser leur horaire et pour les jeunes qui veulent être accompagnés de leurs parents. C’est plus facilitant », a expliqué Patricia McKinnon, directrice de la vaccination au CIUSSS de la Capitale-Nationale. 

Photo Jérémy Bernier

La décision a d’ailleurs été saluée par plusieurs familles sur place. « On n’aime pas trop les grands espaces, donc le fait de pouvoir venir avec ma fille, dans le confort de ma voiture, c’est pratique et rassurant », a dit Nathalie Chenard qui recevait sa première dose du vaccin. 

Photo Jérémy Bernier

Ce sont 260 personnes au total qui ont été vaccinées samedi, a confirmé le CIUSSS de la Capitale-Nationale. L’opération avançait rondement en matinée, a constaté Le Journal de Québec

Vaccination à l'auto au PEPS de l'Université Laval.
Photo Jérémy Bernier
Vaccination à l'auto au PEPS de l'Université Laval.

« Au total, ça prend exactement 21 minutes pour se faire vacciner. Six minutes pour la procédure et 15 minutes d’attente. On n’a plus vraiment d’excuses pour ne pas se faire vacciner ! » a fait valoir Joëlle Boutin, députée de Jean-Talon, présente sur place.  

Joëlle Boutin, députée de Jean-Talon
Photo Jérémy Bernier
Joëlle Boutin, députée de Jean-Talon

Tous les centres de vaccination fonctionnent à plein rendement actuellement dans la Capitale-Nationale. Au cours de la fin de semaine, au moins 15 000 doses du vaccin seront administrées.   

En date de samedi, 68,1 % de la population de la Capitale-Nationale avait reçu une première dose. La moyenne provinciale est de 64,5 %. « Après la Gaspésie, nous sommes la région qui a le plus haut taux de couverture vaccinale », fait remarquer le CIUSSS de la Capitale-Nationale.  

Le Vaccin-O Bus prend la route

Lundi, le Vaccin-O Bus, une clinique mobile sans rendez-vous, commencera à sillonner les routes de la région.  

La situation est stable à Québec, avec douze nouvelles infections samedi et aucun nouveau décès. À l’échelle de la province, on enregistre 228 contaminations et quatre décès supplémentaires. À ce jour, 371 589 Québécois ont contracté le virus et 11 150 sont morts. Plus de six millions de doses de vaccin ont été administrées.  


À Montréal, près d’un millier d’opposants aux mesures sanitaires ont manifesté au centre-ville, samedi après-midi.

- Avec Elsa Iskander, Nora T. Lamontagne et Agence QMI

Vaccination à l'auto au PEPS de l'Université Laval.
Photo Jérémy Bernier
Vaccination à l'auto au PEPS de l'Université Laval.

Comment ça fonctionne :  

1) Inscription sur ClicSanté;

2) Arrivée au stationnement sous-terrain du PEPS de l’Université Laval; 

3) Changement de masque à une première station; 

4) Évaluation et prise du vaccin à une seconde station;

5) Attente d’une quinzaine de minutes dans la voiture; 

6) Départ. 

Vaccination à l'auto au PEPS de l'Université Laval.
Photo Jérémy Bernier
Vaccination à l'auto au PEPS de l'Université Laval.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.