/weekend
Navigation

Les reines de la téléréalité changent de poste: la fin de Keeping Up with the Kardashians

WE 0605 DOSSIER TÉLÉ 
Keeping up with the Kardashian
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Dans quelques jours la famille Kardashian débranchera la téléréalité qui l’a rendue si célèbre et multimillionnaire. Il ne faut pas croire que les sœurs ne continueront pas à évoluer sous nos yeux. Si Keeping Up with the Kardashians tire sa révérence après 20 saisons sur la chaîne E, la famille aurait signé un lucratif contrat de plusieurs années avec Hulu pour développer un nouveau projet « frais » et « fun » dès l’hiver prochain. Grâce à la téléréalité, les femmes Kardashian-Jenner sont passées de « belles riches qui ne savent rien faire » à puissantes femmes d’affaires sous nos yeux.

WE 0605 DOSSIER TÉLÉ 
Keeping up with the Kardashian
Photo courtoisie

Rappel des faits

Il y a une quinzaine d’années, le seul Kardashian connu était Robert, avocat puissant de la Californie rendu célèbre pour avoir défendu O.J. Simpson dans un procès pour meurtre hautement médiatisé. Le premier a avoir été suivi comme une série d’ailleurs. Robert était marié à Kris. Ils ont eu quatre enfants : Kourtney, Kim, Khloe et Robert Jr. Après sa mort, Kris se remarie avec Bruce Jenner gagnant de l’or au décathlon des Olympiques à Montréal qui, depuis, est devenue Caitlyn Jenner, transition amorcée en 2013. Ensemble ils ont eu Kendall et Kylie. On ne peut passer sous silence le fait que toutes arborent un prénom en K et que Kris agit comme manager de toutes ses filles qui sont passées de pures riches inconnues à puissantes influenceuses multimillionnaires.

WE 0605 DOSSIER TÉLÉ 
Keeping up with the Kardashian
Photo courtoisie

En 2007, Kim frayait avec Paris Hilton, la hit girl du moment. Ce n’est pas sur elle que se braquaient les caméras. Jusqu’au jour où une sextape avec le chanteur Ray J a fait surface. Une occasion d’intégrer une certaine popularité en gérant l’affaire. À la suite du succès de la téléréalité The Simple Life avec Paris Hilton et Nicole Ritchie, l’animateur et producteur Ryan Seacrest sent l’opportunité et propose de mettre en lumière le quotidien de la riche famille. C’est le début de l’aventure Keeping Up with the Kardashians. Si les sœurs n’ont pas de talent particulier, ce que plusieurs leur reprochent d’entrée de jeu, elles se considèrent comme des entertainers. Depuis, certaines d’entre elles ont profité de leur notoriété pour créer leurs propres entreprises. En mode, cosmétique et dans les médias notamment. Au final, on peut dire qu’avec Kris à leur tête, les sœurs Kardashian sont toutes devenues de vraies femmes d’affaires.

WE 0605 DOSSIER TÉLÉ 
Keeping up with the Kardashian
Photo courtoisie

Ce qu’elles ont changé

Vous souvenez-vous d’une ère où Kim, Kourtney, Khloe, Kylie et Kendall, n’alimentaient pas les réseaux sociaux et les médias à potins ? En 15 ans, la famille a rapidement profité du développement des médias sociaux et leur émission de télé est devenue le prétexte pour créer et bâtir leur marque. Ce n’est pas la télé qui les a enrichies, mais plutôt la gestion de leur image. Avec Keeping Up with the Kardashians elles ont ouvert leur quotidien aux caméras alors que peu documentaient leurs peines, leurs déceptions, leurs amours, leurs ambitions aussi crûment. Ici, la production ne semble pas provoquer des choses ni inventer de réalité. Tout n’est pas lisse ni beau bien que dans l’opulence. Chicanes, divorces, compétitions et jalousie entre sœurs. Transformations physiques aussi. Les Kardashian sont sans tabou. En 2011, Kris affirmait déjà que sa mission était de prendre les 15 minutes de visibilité dont bénéficiait sa famille pour en faire 30 minutes. Elles ont ancré le terme réalité dans la téléréalité. Si le genre n’a plus de limite, c’est en partie à cause des Kardashian-Jenner.

WE 0605 DOSSIER TÉLÉ 
Keeping up with the Kardashian
Photo courtoisie

Qui adhère à la famille doit adopter un mode de vie publique. Parlez-en aux nombreux hommes qui ont fréquenté ces femmes. Au joueur de basketball Lamar Odom marié à Khloé dont les infidélités et la consommation de drogue ont été largement documentées. À Kanye West, populaire chanteur et producteur, relayé au second rang pendant son union de sept ans avec Kim. Si pour les besoins de la télé les caméras s’allumaient 12 heures par jour dans leurs résidences, les images ne suffisent plus à nourrir la bête des réseaux sociaux. 

Être Kardashian-Jenner c’est être sous surveillance constamment. Seulement avec Instagram, Kylie a 237 millions d’abonnés, Kim 225 millions, Kendall 167 millions, Khloé 150 millions, et Kourtney 124 millions. En 2018, Kendall devenait une des mannequins les mieux payées selon le magazine Forbes. Magazine qui a listé Kim et Kylie parmi les femmes les plus riches de 2020. On parle de fortunes évaluées à 780 et 700 millions de dollars. S’il est courant aujourd’hui que des influenceurs s’associent à des marques pour créer leurs marques, ils le doivent en partie au génie marketing des Kardashian-Jenner.


Le dernier épisode de Keeping Up with the Kardashians sera diffusé sur E! le 10 juin.

Téléréalités non compétitives marquantes

WE 0605 DOSSIER TÉLÉ 
Keeping up with the Kardashian
Photo courtoisie

The Simple Life (2003 à 2007 sur Fox et E!)

Cette série a mis les bases des débuts d’une collaboration entre la jet-set américaine et les téléspectateurs alors que les réseaux sociaux n’étaient pas ce qu’ils sont. On y retrouvait deux starlettes habituées des tapis rouges et des soirées mondaines, Paris Hilton et Nicole Ritchie, forcées de se débrouiller dans une vie ordinaire, sans argent et sans cellulaire. Vie à la ferme ou dans un camp, roadtrip dans une caravan rudimentaire, savoir s’occuper d’une maison avec enfants ou combler des postes de stagiaires, ces deux jeunes femmes gâtées ont été confrontées à la vraie vie ce qui fut étonnamment divertissant.

The Osbourne (2002 à 2005 sur MTV)

WE 0605 DOSSIER TÉLÉ 
Keeping up with the Kardashian
Photo courtoisie, Mtv/Kobal/Shutterstock

Une des premières téléréalités à suivre le quotidien d’une personnalité connue. Ici, on pouvait s’attendre à tout en entrant dans la vie du roi du heavy métal Ozzy Osbourne et de sa colorée famille. Sharon, sa femme et manager, a tout un caractère. Leurs enfants Kelly et Jack correspondaient aux archétypes des riches ados qui ne font pas grand-chose et se cherchent beaucoup. Ça s’engueulait, ça sacrait. Ozzy avait souvent l’air à côté de ses pompes. Avec eux, on a traversé le cancer de Sharon, l’accident d’Ozzy, des thérapies pour chiens et beaucoup de changements capillaires. 

The Hills (2006 à 2010 sur MTV)

WE 0605 DOSSIER TÉLÉ 
Keeping up with the Kardashian
Photo courtoisie

Spin-off d’une première téléréalité suivant des étudiants d’Orange County, on y retrouve Lauren Conrad, fraîchement graduée, qui tente sa chance dans le secteur de la mode à Los Angeles. Ce sont les aléas du début de la vie adulte dans un milieu où être célèbre est une vocation. On flirte largement avec la fiction. Cette série a connu plusieurs dérivés et hissé plusieurs jeunes, dont Lauren, Heidi Montag ou Kristin Cavallari au rang de vedettes qui continuent à surfer sur cette vague de popularité.

The Real Housewives (depuis 2006 à Bravo)

WE 0605 DOSSIER TÉLÉ 
Keeping up with the Kardashian
Photo courtoisie

Véritable franchise très lucrative, des versions Orange County, New York City, Atlanta, New Jersey, Beverly Hills, Dallas et j’en passe sont toujours diffusées. Sans oublier qu’il existe des versions sud-africaine, australienne, grecque, italienne, israélienne, anglaise et canadienne. Le concept est simple : on y suit un petit groupe de femmes au foyer de quartiers chics dans le tourbillon de leur vie quotidienne alors qu’elles se rencontrent et échangent sur leurs préoccupations, leurs problèmes de couple, de famille ou de riches. Les femmes d’hommes bien connus et puissants se sont laissées prendre au jeu.