/news/currentevents
Navigation

L'industrie de la contravention pète le feu à Granby

contravention
Photo Archives / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

À 2,968 millions $, les revenus tirés des contraventions et des amendes sont demeurés stables à Granby en 2020 par rapport à 2019. 

• À lire aussi: Un ticket pour cellulaire au volant pour Denis Coderre?

• À lire aussi: Contravention de stationnement: une mairesse est intervenue à cause d’une «injustice»

• À lire aussi: Cellulaire au volant: bien des conducteurs ignorent ce qu’ils ont le droit de faire

Les passages de la zone orange à rouge et les nombreux confinements imposés ne semblent pas avoir eu d’incidence sur ces revenus.

En fait, on observe une très légère diminution de 0,28 % entre les deux années.

En guise de comparaison, les revenus de contraventions et d’amendes ont reculé de 14,3 % à Magog pendant la même période, de près de 33 % à Saint-Jean-sur-Richelieu et de 34,7 % à Québec.

La capitaine Caroline Garand de la police municipale de Granby a expliqué qu’une équipe d’agents est spécifiquement affectée à la sécurité routière.

«Chaque mois, depuis 2015, on se fixe un objectif. Par exemple, en juin, nous allons surveiller la vitesse», a souligné la capitaine.  

Lorsqu’on lui suggère qu’une pareille efficacité des policiers de Granby ressemble à une forme de taxation indirecte imposée aux automobilistes, la capitaine répond que les agents répondent à la demande des citoyens.

«Ce sont les gens qui veulent que nous soyons présents, a-t-elle fait savoir. Nous faisons de la sécurité routière, mais nous répondons aussi à beaucoup de plaintes pour le bruit, les incivilités, etc.»

Granby se présente aussi comme la plus dépendante des villes de notre échantillon quant aux revenus générés par ses policiers municipaux.

Les contraventions et les amendes représentaient 2,24 % de ses revenus totaux en 2020 alors qu’à Magog, cette part représentait 0,93 % des recettes totales de la ville.

Pour Québec, les contraventions et les amendes ont représenté 0,81 % de ses revenus totaux en 2020 et 1,87 % à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Dans son budget de 2021, Granby prévoit que les revenus de contraventions et d’amendes représenteront 2,43 % de ses revenus totaux.

Contraventions et amendes 2020 / Contraventions et amendes 2019 / Variation en %  

Granby: 2 968 550 / 2 977 032 / - 0,28 %

Magog: 897 657 / 1 047 963 / -14,3 %

Saint-Jean-sur-Richelieu: 3 712 578 / 5 530 850 / -32,9 %

Québec: 16 259 221 / 24 916 618 / -34,7 %

Source: Rapports financiers consolidés des organismes municipaux, ministère des Affaires municipales et de l’habitation du Québec, 2020.

Des policiers municipaux là pour rester  

Granby n’entend pas se priver de son service de police, malgré la recommandation du groupe de travail sur la réalité policière au Québec de ramener de 31 à 13 le nombre de corps policiers municipaux dans la province.

Le maire de Granby, Pascal Bonin, a rejeté l’idée d’abolir son service de police composé d’une centaine d’agents dans un communiqué publié à la suite du dépôt de ce rapport, le 25 mai. Selon lui, la police municipale offre un «service de proximité» à la population.

«Je ne vois pas en quoi éliminer le service de police de Granby pour qu’il se joigne à la SQ pourrait être une bonne chose pour les (citoyens de la ville)» a-t-il précisé.