/investigations/truth
Navigation

Pas de COVID aux Îles depuis janvier

Falaises
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : notre Bureau d’enquête, basé à Montréal, Québec et Ottawa, se spécialise dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, nos journalistes et recherchistes vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


L’ÉNONCÉ

Le député péquiste Joël Arseneau s’est questionné mardi sur l’absence de la région des Îles-de-la-Madeleine parmi les secteurs qui passeraient en zone verte lundi prochain. « Il n’y a eu aucun nouveau cas de COVID-19 rapporté depuis le mois de janvier dernier », a-t-il alors affirmé.

LES FAITS

M. Arseneau a raison, même si quatre cas de coronavirus ont été comptabilisés officiellement aux Îles-de-la-Madeleine depuis le mois de février.  

En effet, trois de ces quatre cas n’étaient pas aux îles lorsqu’ils ont été déclarés positifs, mais ils avaient une adresse enregistrée sur l’archipel, a expliqué Jean Morin, adjoint par intérim à la PDG et aux relations avec les médias du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie.  

Le cas restant est un ajustement statistique aux données de l’Institut de la santé publique du Québec, dont l’origine reste indéterminée. Selon M. Morin, il pourrait s’agir d’une ancienne infection qui n’avait pas été comptée précédemment.  

– Sarah Daoust-Braun

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE : 67

C’est le nombre de personnes hospitalisées aux soins intensifs hier au Québec. Parmi celles-ci, 45 le sont dans le grand Montréal.

Il faut retourner au 8 octobre 2020 pour trouver un nombre aussi bas de patients hospitalisés. À cette date, 67 personnes étaient également aux soins intensifs.

Tous les jours depuis le 17 mai 2021, on peut remarquer une baisse constante du nombre de personnes aux soins intensifs.

Le Québec a atteint son record de personnes hospitalisées le 14 janvier, avec 231 personnes aux soins intensifs.

– Andrea Valeria