/weekend
Navigation

En mode lecture: Le dernier roman noir de Pierre Lemaitre

Le serpent majuscule
Photo courtoisie Le serpent majuscule
Pierre Lemaitre
Aux Éditions Albin Michel
336 pages

Coup d'oeil sur cet article

Un inédit signé Pierre Lemaitre qui est aussi cocasse qu’explosif ! 

Il faut se le tenir pour dit, l’écrivain français Pierre Lemaitre n’a pas l’intention de revenir un jour au polar ou au roman noir. Si on a dévoré sa fabuleuse saga romanesque amorcée en 2013 avec Au revoir là-haut, on comprendra du reste très bien pourquoi. Ceci étant, Pierre Lemaitre ne va pas jusqu’à nous laisser totalement en plan. En 1985, alors qu’il n’avait encore qu’une petite trentaine d’années, il a écrit un roman noir, son tout premier. Et c’est ce roman-là, jusqu’à présent inédit, qu’on peut lire aujourd’hui.

Mais pourquoi mettre une grosse tête de dalmatien sur la couverture alors que le livre s’intitule Le serpent majuscule ? Parce que Mathilde, l’héroïne, a un dalmatien. Qui s’appelle Ludo et qui l’accompagne partout. Même lorsqu’un nouveau contrat l’oblige à aller tuer quelqu’un très loin de chez elle.

Une vieille gâchette !

À 63 ans, Mathilde est en effet tueuse à gages professionnelle. Le genre qu’il vaut mieux ne surtout pas croiser parce qu’en 30 ans de métier, jamais elle n’a encore raté sa cible. Quoique... Ces derniers temps, Mathilde ne semble plus trop s’encombrer de scrupules. Il n’y a qu’à voir la façon dont elle s’est acquittée de son plus récent contrat. Une vraie boucherie ! Mais ce n’est pas tout. Au lieu de se débarrasser des armes utilisées tel que le spécifie le règlement, elle s’est mise à les conserver chez elle, dans des boîtes à chaussures !

Mathilde serait-elle en train de perdre peu à peu la boule ? On vous laisse le soin de le découvrir, le reste de l’histoire étant assez jubilatoire. 

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE

Orbite  

<strong>Patricia Cornwell</strong><br>Aux Éditions Harper Collins<br>352 pages
Photo courtoisie
Patricia Cornwell
Aux Éditions Harper Collins
352 pages

Pour écrire ce second opus de la série Capitaine Chase, Patricia Cornwell aurait passé deux ans à faire des recherches sur tout ce qui touche aux technologies de l’espace. Ce qui nous donne un technothriller bourré de détails techniques et de longues descriptions dans lequel la capitaine Calli Chase va tenter de sauver l’avenir de la planète. À lire si on n’a pas de trop hautes attentes.  

Histoire des émotions  

<strong>Collectif</strong><br>Aux Éditions Points<br>720 pages
Photo courtoisie
Collectif
Aux Éditions Points
720 pages

Selon les époques, les émotions de base telles la joie, la peur, la tristesse ou la colère n’ont pas toujours été perçues, affichées ou partagées de la même façon. Dirigé par le grand historien français Georges Vigarello, ce premier volume, qui s’étend de l’Antiquité au XVIIIe siècle, nous montre comment elles ont traversé le temps. Un voyage fascinant, même s’il réclame attention et concentration.

Le jardin potager  

<strong>Bertrand Dumont</strong><br>Aux Éditions MultiMondes<br>260 pages
Photo courtoisie
Bertrand Dumont
Aux Éditions MultiMondes
260 pages

Quel est le meilleur moment pour aménager un potager ? Devrait-on varier les types de composts d’année en année ? Quelles dimensions le trou de plantation devrait-il avoir ? À quelle période de la journée arroser ? Comment freiner les dégâts des limaces ? Faut-il tuteurer les concombres ? Comment préparer le potager à passer l’hiver ? Quelles que soient les questions de jardinage qu’on se pose, on peut être sûr que ce guide pratique y répond.

Couscous pour tous  

<strong>Nordine Labiadh</strong><br>Aux Éditions Solar<br>256 pages
Photo courtoisie
Nordine Labiadh
Aux Éditions Solar
256 pages

Ici, le couscous se décline vraiment à toutes les sauces : couscous bourguignon, couscous façon paëlla, couscous de paupiettes aux petits pois, couscous de canard et grenade fraîche, couscous aux merguez, couscous d’oignons doux et figues confites, couscous aux légumes de printemps, couscous au chèvre frais, crumble de couscous aux pommes caramélisées... En tout, 100 recettes qui ajouteront une petite touche méditerranéenne à notre quotidien. 

FRISSONS GARANTIS  

Huit crimes parfaits  

<strong><em>Huit crimes parfaits</em></strong><br><em>Peter Swanson</em><br>Aux Éditions Gallmeister<br>480 pages
Photo courtoisie
Huit crimes parfaits
Peter Swanson
Aux Éditions Gallmeister
480 pages

Malcolm Kershaw est propriétaire du Old Devils, une petite librairie spécialisée en romans policiers située à Beacon Hill, l’un des quartiers cossus de Boston. Veuf et sans enfants, il y passe ainsi le plus clair de ses journées, même si les polars proprement dits ont depuis longtemps perdu tout intérêt à ses yeux.

Mais fut un temps où il les appréciait, et c’est à cette époque qu’il a rédigé un bref article de blogue intitulé Huit crimes parfaits. Bref article dans lequel il a dressé la liste des huit meurtres qui, selon lui, étaient les mieux réussis de la littérature policière. 

Sources d’inspiration

Bon. Quel intérêt de parler de ce vieux texte remontant à une bonne quinzaine d’années ? C’est tout simple : parce qu’une agente spéciale du FBI ne tardera pas à venir voir Malcolm à ce sujet. Plusieurs assassinats commis récemment présenteraient en effet des similitudes avec ceux du roman d’Agatha Christie qu’il a choisi de glisser dans cette liste. Il y a aussi cet étrange accident qui, de son côté, rappelle la trame d’Assurance sur la mort de James M. Cain. Oui, encore un livre qui figure sur sa liste. Et bien sûr, ça ne s’arrêtera pas là !

En plus de revisiter les grands classiques du genre, ce polar nous offre lui-même une intrigue complexe à souhait. On défie d’ailleurs quiconque d’en deviner l’issue !