/finance/business
Navigation

Faire grimper son entreprise vers de nouveaux sommets malgré une pandémie

Coup d'oeil sur cet article

Les cofondateurs et propriétaires de l'entreprise Passion Escalade, Patrick Brouillard et Amélie Vertefeuille, ont profité du contexte pandémique pour acquérir un nouveau terrain, cette fois bordé par 400 mètres de falaises s'élevant jusqu’à 70 mètres, dans la municipalité de Trois-Rives, en Haute-Mauricie. 

«On avait déjà l'école d'escalade, mais au début de la pandémie tous les centres d'escalade ont fermé à l'intérieur, et tous les gens sont sortis à l'extérieur», a fait valoir Patrick Brouillard, qui s'adonne à sa passion depuis près de 30 ans. Sa conjointe et partenaire en affaires, Amélie Vertefeuille, raconte que l'entreprise n'est pas de tout repos. «Beaucoup de job de scie mécanique, puis de brossage, on a des petites brosses toutes petites, chaque centimètre de roche, il faut le brosser», a-t-elle ajouté.

À ce jour, les deux grimpeurs ont ouvert une cinquantaine de voies et estiment pouvoir en ouvrir plus de deux cents sur l'ensemble de la paroi. Chacune porte un nom. «Les fissures qu'il y a dedans [la paroi] et le grain du granit sont parmi les plus beaux du Québec», s'est enthousiasmé M. Brouillard.

Pour la communauté vieillissante, l'arrivée de deux jeunes entrepreneurs et de leur projet, qui avoisine le quart de million de dollars, est accueillie comme un vent de fraîcheur. La MRC de Mékinac les a notamment accompagnés dans le développement de leur plan d'affaires, en plus d'injecter 5000$ dans l'entreprise, sous forme de subvention.

Les deux entrepreneurs ambitionnent encore de développer leur projet. Un terrain de camping fait partie des plans et un partenariat est déjà conclu avec la Fédération québécoise de la montagne et de l'escalade, qui s'occupe entre autres de l'assurance des gens qui viennent s'attaquer à la paroi.