/news/coronavirus
Navigation

Changement de palier: une décision attendue plus tard cette semaine dans Chaudière-Appalaches

Liliana Romero
Photo DIDIER DEBUSSCHERE La directrice régionale de santé publique de Chaudière-Appalaches, Dre Liliana Romero

Coup d'oeil sur cet article

Après que le premier ministre du Québec eut annoncé que la région de Chaudière-Appalaches pourrait rester au même palier d’alerte, alors que tout le reste du Québec passera au jaune ou au vert à partir de lundi prochain, les autorités de santé publique ont annoncé qu'elles prendraient la décision finale plus tard cette semaine.

Le changement de palier est conditionnel à l'amélioration continue de la situation épidémiologique, «celle-ci demeurant tout de même préoccupante».

«Si la situation stagne ou se détériore, la région pourrait demeurer au palier d’alerte orange», lit-on dans un communiqué diffusé mardi après-midi.  

Selon le Dr Horacio Arruda, directeur national de santé publique, «cela va dépendre de comment les chiffres baissent, mais on a bon espoir».

Au Québec, la région de Chaudière-Appalaches demeure toujours celle où le nombre de cas de COVID-19 par 100 000 habitants est le plus élevé, avec 53,5 cas, alors que la Capitale-Nationale compte 13,8 cas par 100 000 habitants. 

«J’encourage tous les citoyens de Chaudière-Appalaches à continuer de collaborer avec les intervenants de la Santé publique lors des enquêtes épidémiologiques et à se faire vacciner en grand nombre pour atteindre notre immunité collective le plus rapidement possible. Le palier d’alerte de couleur jaune est à notre portée. Il nous appartient à toutes et tous, collectivement, de faire en sorte que, comme une grande majorité des régions au Québec, la nôtre passe aussi au palier jaune», a commenté la Dre Liliana Romero, directrice régionale de santé publique au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches. 

Si la région passait au jaune le 14 juin, les rassemblements dans les domiciles privés limités aux occupants de deux résidences différentes seraient autorisés. De plus, dans les restaurants, les occupants de deux résidences pourraient également partager une même table.  

«Il y a donc de bonnes sources de motivation dans les mesures de palier jaune. Nous allons surveiller avec attention la situation épidémiologique dans la région. En ce qui a trait à la couverture vaccinale, j’invite particulièrement les adultes de 18 à 34 ans à aller se faire vacciner pour une première dose, ces catégories d’âge étant un peu en retard dans l’atteinte de l’objectif de 75% par rapport aux autres catégories», a conclu la Dre Romero. 

Faits saillants  

Rappelons que de nouveaux assouplissements pour tous sont aussi prévus le 11 juin prochain:  

  • Ouverture des terrasses extérieures des bars:   
    • Palier orange: deux adultes de résidences différentes ou les occupants d’une résidence par table;  
    • Palier jaune: les occupants de deux résidences par table.   
  • Sports et loisirs supervisés permis à l’extérieur en groupes de 25 personnes:   
    • Palier orange: pratique sans contact;  
    • Palier jaune: pratique avec contacts brefs.    

À voir aussi

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres