/news/education
Navigation

Grève du personnel de soutien: des parents demandent au gouvernement d’agir

Coup d'oeil sur cet article

Des parents se portent à la défense du personnel de soutien dans les écoles et interpellent le gouvernement Legault pour qu'il y ait entente avec les syndiqués, alors qu'une autre journée de grève aura lieu, mercredi, dans plusieurs écoles du Québec.

Le comité de parents du Centre de services scolaire des Sommets, qui représente près de 10 000 élèves en Estrie, dénonce le fait que de nombreux enfants souffrent de la «mauvaise gestion globale de certaines écoles publiques» et du manque de financement.

Dominic Bourassa, président du comité parental, a indiqué que plusieurs parents se sentent pris en otage dans les moyens de pression exercés par la partie syndicale.

«Dans la dernière année et demie, plusieurs jeunes ont manqué jusqu'à 6 semaines et demie d'école. Ce sont les parents qui ont dû prendre le relais et parfois, ça peut être pénible parce que certains parents manquent de ressources. Nous ne sommes pas tous égaux vis-à-vis l'éducation scolaire de nos enfants», a ajouté M. Bourassa.

Le comité de parents demande au gouvernement de penser à la réussite des élèves avant tout.

Trois autres journées de grève sont prévues en Estrie la semaine prochaine.