/qubradio
Navigation

Code vestimentaire dans les écoles: «Nous devons mettre les mêmes normes pour tous»

Collège Saint-Sacrement
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs écoles du Québec imposent toujours, en 2021, le port d’un uniforme ou des règles vestimentaires strictes.  

Le problème est que les règles, souvent, visent plus les filles que les garçons. Même en temps de canicule, il est interdit aux filles de porter des vêtements à «bretelles spaghetti» ou des shorts ou jupes courts, ceci pour ne pas éveiller les pulsions sexuelles des garçons. L’animatrice Geneviève Pettersen s’interroge sur la pertinence d’avoir un code vestimentaire dans les écoles du Québec en 2021.

«J’ai partagé ma frustration sur Instagram et une prof m’a écrit pour me dire: les petites filles dans mon groupe ont 7 ans. Elles se font avertir parce qu’elles portent des bretelles spaghetti et il fait 40 degrés dans l’école. Elles ont 7 ans. Je suis certaine qu’elles ne savent même pas ce que les garçons ont entre les jambes», a-t-elle rapporté au micro de Benoît Dutrizac.

L’animatrice croit qu’il faut axer la communication dans les écoles sur autre chose que les conséquences de s’habiller «sexy».

«Il faut éduquer les gars, mais aussi parler aux filles de leurs vêtements en axant sur le confort. Par exemple, en leur demandant: pourquoi tu veux porter ça? Est-ce que tu es confortable?» a indiqué Geneviève Pettersen à QUB radio. 

  • Écoutez la chronique de Geneviève Pettersen avec Benoît Dutrizac à QUB radio:  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions