/news/politics
Navigation

Plus de donateurs depuis que Duhaime est à la tête du PCQ

Plus de donateurs depuis que Duhaime est à la tête du PCQ
Capture d'écran, Tout le monde en parle

Coup d'oeil sur cet article

En six mois, le Parti conservateur du Québec (PCQ) a récolté des contributions d’un plus grand nombre de donateurs que Québec solidaire (QS) sur une année complète en 2019 et en 2020.

Depuis le début de l’année, le parti de droite désormais dirigé par l’ex-animateur Éric Duhaime a recueilli des dons provenant de 4011 électeurs.

  • Écoutez la chronique de l’analyste politique Sophie Villeneuve à QUB radio

Le PCQ peut ainsi se targuer de pouvoir compter sur plus de donateurs que Québec solidaire en 2019 (3482) et en 2020 (3784). Le parti rivalise aussi avec le Parti libéral du Québec (PLQ), qui avait récolté les contributions de 4232 personnes en 2019, mais de seulement 3676 l’an dernier, en pleine pandémie. 

Don moyen très bas

Par contre, la somme totale amassée par le PCQ est moins importante que celle de ses rivaux, en raison d’un don moyen plus petit par électeur. 

Invité à commenter ces résultats, le chef du PCQ souligne que la campagne de financement a réellement commencé après son élection, à la mi-avril. 

« Avant, l’argent était amassé pour la course à la direction », dit Éric Duhaime. 

Il faut dire que le nouveau chef est très actif pour se constituer un trésor de guerre. Éric Duhaime multiplie les rencontres avec ses sympathisants via Facebook Live, en plus de procéder à une « tournée » régionale des membres sur la plateforme Zoom. 

C’est que, en raison de ses scores électoraux précédents, le PCQ reçoit peu de financement de la part du Directeur général des élections. 

« Il va falloir amasser beaucoup d’argent si on veut compétitionner minimalement avec nos adversaires aux prochaines élections, parce que, nous, on n’aura pas la manne d’argent public que les autres ont », explique M. Duhaime. 

Avec 130 554 $ amassés à ce jour, le financement populaire a ses limites. Le parti devra doubler sa récolte pour atteindre celles du PLQ et de QS des années précédentes. 

De plus, le don moyen au PCQ est très bas, à seulement 32 $. Traditionnellement, les autres partis récoltent plutôt des dons moyens qui varient entre 64 $ à QS et 93 $ au PLQ. 

Éric Duhaime estime que cela est dû au fait que son parti s’adresse particulièrement aux « sacrifiés de la COVID », plus durement éprouvés économiquement par la pandémie. 

À VOIR AUSSI