/news/transports
Navigation

Une régie de transport interrégionale proposée au Bas-Saint-Laurent

Coup d'oeil sur cet article

Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) cherche à optimiser le réseau de transport en commun dans la région en proposant la mise en place d’une régie intermunicipale.

Actuellement, on dénombre neuf réseaux de transports en commun au Bas-Saint-Laurent – un par MRC et un à Rimouski – qui permettent aux citoyens de se déplacer, avant tout dans le secteur.

La régie proposée par le CREBSL gèrerait, elle, 13 trajets qui permettraient de se déplacer d’une ville à l’autre au Bas-Saint-Laurent, mais aussi vers l’extérieur de la région.

«Un total de 10 nouveaux minibus à horaires fixes, avec au moins un arrêt par municipalité, offrirait de nouvelles possibilités de déplacement durable aux Bas-Laurentiens», a fait valoir l’organisme en présentant son rapport sur la question mardi.

Cette bonification du transport en commun au Bas-Saint-Laurent engendrerait, selon l'organisme, un rayonnement positif pour le territoire.

«Puisque les principaux axes routiers seraient desservis par le service régional, les services locaux existants pourraient redéployer leurs dessertes vers les municipalités actuellement moins desservies. En complétant avec une plateforme de covoiturage et l’autopartage de voitures électriques, la stratégie régionale en transport des personnes permettrait à chaque municipalité d’avoir accès à au moins un service de mobilité durable pour ses citoyens», a détaillé le CREBSL par communiqué.

Pour le financement, le CREBSL a proposé de majorer de 1,6 cent la taxe sur le carburant qui, ce qui pourrait rapporter quelques centaines de milliers de dollars par année.

Le CREBSL envisagerait le lancement de son projet pour 2023. Ce sera cependant aux élus de décider ce qu’il adviendra de cette idée.

– Avec la contribution de Thomas Bourgault, TVA Nouvelles