/news/green
Navigation

Saguenay–Lac-Saint-Jean: le temps chaud cause de nombreux feux de forêt

Saguenay–Lac-Saint-Jean: le temps chaud cause de nombreux feux de forêt
CAPTURE D'ÉCRAN GLOBAL NEWS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Près d’une quinzaine de feux de forêt font rage au Québec, dont la moitié brûlait au Saguenay–Lac-Saint-Jean, mercredi.

• À lire aussi: Canicule: interdiction de feux à ciel ouvert

• À lire aussi: La saison des feux moussée par la canicule

Le secteur Chute-des-Passes, situé au nord du lac Saint-Jean est lourdement touchée par les feux.

«Le feu a un comportement agressif et il y a un potentiel de risque avec le combustible qui est très sec», a indiqué Josée Poitras, porte-parole de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU).

Au kilomètre 74 du chemin de Chute-des-Passes, la foudre a allumé un incendie hors de contrôle qui s'étend sur 850 hectares. C’est le plus gros foyer actif au Québec, ont rapporté les autorités.

Cette zone est tout près de la zone touchée par les feux de l'an passé. Une situation qui inquiète Gaétan Sirois, un résident qui a perdu son chalet à 25 kilomètres de là, en juin 2020.

Quand il a appris que les feux brûlaient la forêt, il a rapidement contacté un voisin en forêt qui n'avait pas vu la fumée, a-t-il confié à TVA Nouvelles.

Un autre incendie est toujours hors de contrôle près de la pourvoirie Poulin de Courval sur les monts Valin. Il s’est approché à environ 700 mètres du site de villégiature, mercredi.

«On achète du temps», a soutenu Renaud Lacasse, propriétaire des lieux. L’homme s’est toutefois dit rassuré de voir les avions de la SOPFEU de la base de Baie-Comeau contenir et essayer de diriger les feux. Mercredi, la superficie de la zone brûlante était évaluée à 280 hectares.

La vigilance est de mise

Les feux à ciel ouvert en forêt sont interdits pour une partie du Québec.

Par ailleurs, la SOPFEU recommande l'arrêt des travaux forestiers entre 12h et 20h en raison des risques causés par ces opérations. Par temps sec, la machine forestière peut créer des feux de forêt, a précisé Josée Poitras. «Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, il y en moyenne huit feux par année créés par de la machinerie forestière.»