/entertainment/music
Navigation

Bramwell Tovey dirigera l’OSQ

Le chef sera en poste pour deux saisons

Bramwell Tovey
Photo courtoisie, David Cooper Le chef britannique Bramwell Tovey aura la mission d’assurer la progression de l’Orchestre symphonique de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Bramwell Tovey dirigera l’Orchestre symphonique de Québec au cours des deux prochaines saisons. Le maestro d’origine britannique sera en poste pendant que neuf chefs défileront à Québec avec l’intention de succéder à Fabien Gabel.

Bramwell Tovey, qui est conseiller artistique du Rhode Island Philharmonic Orchestra, a dirigé l’Orchestre symphonique de Vancouver pendant 18 ans.

«J’ai accepté sur-le-champ lorsqu’on m’a proposé le poste de chef invité principal. Québec est un de mes endroits favoris en Amérique du Nord et j’aime la culture qu’on y retrouve», a lancé le chef qui a vécu pendant cinq ans au Luxembourg.

Un concert qu’il a dirigé, en février 2019, consacré aux Variations Enigma d’Edward Elgar, a mené à la proposition de l’OSQ.

«Ce fut un coup de cœur. Pour les musiciens, l’administration de l’orchestre et pour le public. Il a fait l’unanimité et il était notre unique choix», a indiqué Astrid Chouinard, présidente et directrice générale de l’OSQ.

Joël Brouillette, directeur de l’administration de l’OSQ, a qualifié Bramwell Tovey de chef plus grand que nature et qui pourra, au cours des deux prochaines saisons, assurer la progression de l’orchestre, d’ici l’arrivée du prochain chef de l’ensemble québécois.

Évolution

Bramwell Tovey a constaté, lors de sa visite en 2019, que l’orchestre avait beaucoup évolué depuis le précédent qu’il avait dirigé, il y a 25 ans. 

«J’avais dirigé cette œuvre d’Elgar, un mois avant, avec l’Orchestre symphonique de Chicago, qui est un ensemble incroyable et de très haut niveau. À Québec, j’ai senti, avec un orchestre de plus petite taille, un dévouement semblable», a-t-il fait savoir, lors d’un entretien téléphonique. 

Le chef de 67 ans dirigera l’OSQ, le 24 juillet, au Domaine Forget et il fera officiellement ses débuts, les 22 et 23 septembre, avec La Symphonie fantastique de Berlioz. 

Neuf chefs, identifiés comme candidats potentiels pour le poste de directeur artistique de l’OSQ, vacant depuis le départ de Fabien Gabel, dirigeront des concerts lors de la prochaine saison.

La première portion de la saison 2021-2022 mettra en vedette la 7e et la 9e de Beethoven, le pianiste Louis Lortie, la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak, le Concerto pour violon de Tchaïkovski, l’oeuvre Danses symphoniques de Rachmaninov, l’oeuvre classique Spiral de Paul McCartney. Il y aura aussi un concert consacré à la musique de James Bond et un autre qui mettra en vedette Damien Robitaille. 

Bramwell Tovey qualifie la prochaine saison comme en étant une de retrouvailles. Une programmation qui a été complexe à mettre en place. 

«Il ne s’agit pas d’une saison comme les autres. Ça va être, pour bien des gens, la première fois qu’ils vont entendre de la musique en direct en deux ans. Il va y avoir des choses familières pour renouer avec le public. On veut être imaginatif et être audacieux, mais on veut aussi que les gens reviennent en salle. Et cette saison en sera aussi une pour évaluer des candidats pour le poste de chef. C’est un cocktail complexe», a-il admis.

«Faire de la musique»

Le chef ne sera pas impliqué dans le processus de sélection du futur directeur musical. Une tâche qui revient à un comité de 12 personnes.

«Je viens ici pour faire de la musique et pour aider l’orchestre à faire de la musique», a-t-il fait remarquer.

Bramwell Tovey doit subir une intervention chirurgicale, la semaine prochaine, afin d’éliminer les dernières traces d’un cancer qui a fait son apparition en juin 2019.

«Ça va bien pour moi et ça va mal pour le cancer qui est en train de mourir. J’ai recommandé à diriger et je suis très optimiste pour la suite des choses», a indiqué le résident de Vancouver qui doit déménager à Providence dans le Rhode Island. 

Il dirigera un concert avec l’OSQ en 2021 et cinq durant l’hiver et le printemps 2022.

Un total de 250 spectateurs seront, pour le moment admis, lors de ces concerts de la saison 2021-2022. 

«On espère que les règles de la Santé publique vont nous permettre d’accueillir plus de spectateurs. Nous allons nous ajuster. Il y a aussi la possibilité d’offrir certains concerts en webdiffusion», a mentionné la présidente et directrice générale Astrid Chouinard.


Les détails de la saison 2021-2022 sont en ligne à l’adresse osq.org.