/sports/hockey
Navigation

Le Canadien a rendez-vous avec les Golden Knights

HKN-SPO-COLORADO-AVALANCHE-V-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS---GAME-SIX
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Golden Knights de Vegas seront les prochains adversaires du Canadien de Montréal en séries éliminatoires après avoir écarté au second tour l’Avalanche du Colorado. Jeudi, au T-Mobile Arena, les hommes de Peter DeBoer ont remporté le sixième match de leur face-à-face par la marque de 6 à 3 pour prendre rendez-vous avec le CH.

• À lire aussi: La série Islanders-Lightning s’amorcera dimanche

• À lire aussi: Le Canadien se prépare pour son prochain partenaire

Cette nouvelle confrontation sera particulière pour bien des raisons. Les Golden Knights tentent en effet une fois de plus de prouver qu’ils ont l’étoffe d’une équipe championne de la coupe Stanley. Depuis son arrivée dans la Ligue nationale de hockey, en 2017, la formation du Nevada a chaque fois atteint les éliminatoires, se rendant même en grande finale dès sa première année au sein du circuit.

HKN-SPO-COLORADO-AVALANCHE-V-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS---GAME-SIX
AFP

Les «Chevaliers dorés» ont tout de même fait un grand pas vers l’avant en battant l’Avalanche, l’une des équipes favorites pour le titre. Il s’agira ainsi d’une confrontation entre deux clubs surprenants, puisque le Tricolore s’est défait des Maple Leafs de Toronto et des Jets de Winnipeg lors des deux rondes précédentes.

Les Knights et le Bleu-Blanc-Rouge ne se sont croisés qu’à six reprises jusqu’ici. Les Montréalais ont remporté cinq de ces matchs, dont trois en prolongation ou en tirs de barrage.

Deux de ces gains ont été enregistrés contre Max Pacioretty, l’ancien capitaine du CH qui évolue depuis trois saisons à Vegas. Ce sera bien évidemment une série émotive pour l’Américain. Sera-t-il acclamé ou hué par les partisans au Centre Bell? Il faudra attendre les matchs numéro 3 et 4 pour le savoir.

On peut également s’attendre à toute une confrontation entre les gardiens Carey Price et Marc-André Fleury. Les deux expérimentés portiers sont au sommet de leur art dernièrement. L’homme masqué du Tricolore n’a accordé en moyenne que 1,97 but par rencontre lors de ces séries, avec un taux d’efficacité de ,935.

HKN-SPO-COLORADO-AVALANCHE-V-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS---GAME-SIX
AFP

Le Québécois, quant à lui, est en nomination pour le trophée Vézina et montre des statistiques semblables à Price. Il est en quête d’une quatrième coupe Stanley.

Gageons que ce duel sera aussi spécial pour les Québécois Jonathan Marchessault, Nicolas Roy et William Carrier, tous des joueurs qui ont grandi en regardant le Canadien.

  • Écoutez la chronique sports et société de Jean-François Baril sur QUB radio:

Victoire convaincante

Les Golden Knights se sont assurés de passer au tour suivant avec autorité en remportant le sixième duel par une marge de trois buts. Se sont aussi des héros inhabituels qui se sont levés au bon moment.

Nick Holden, Keegan Kolesar, Alex Pietrangelo et William Carrier ont tous enfilé l’aiguille pour une première fois lors de ce calendrier éliminatoire. William Karlsson et Max Pacioretty (filet désert) ont été les autres buteurs des Knights.

HKN-SPO-COLORADO-AVALANCHE-V-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS---GAME-SIX
AFP

L’Avalanche ne s’est pas avoué vaincu pour autant. Devon Toews avait d’ailleurs ouvert la marque après seulement 23 secondes de jeu. Au deuxième vingt, Mikko Rantanen avait trouvé le fond du filet et Andre Burakovsky avait créé une égalité de 3 à 3.

HKN-SPO-COLORADO-AVALANCHE-V-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS---GAME-SIX
AFP

Marc-André Fleury s’est dressé de brillante façon devant les assauts du camp adverse, repoussant 30 rondelles.

HKN-SPO-COLORADO-AVALANCHE-V-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS---GAME-SIX
AFP

Le match numéro 1 de la série Montréal-Vegas aura lieu lundi soir, au T-Mobile Arena, à compter de 21h. Les deux premiers matchs au Centre Bell auront quant à eux lieu les 18 et 20 juin, à 20h.

Le trophée Clarence-S.-Campbell au Canadien? 

Si le Canadien de Montréal devait gagner sa série de troisième tour face aux Golden Knights de Vegas, une équipe de l’Association de l’Est mettrait la main sur le trophée Clarence-S.-Campbell pour la première fois dans l’histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH).

En raison de la distribution particulière des équipes en quatre sections, en raison de la pandémie de la COVID-19, le Tricolore aura la chance de compétitionner pour cet honneur, traditionnellement remis à la meilleure équipe... de l’Ouest.

Les Flyers de Philadelphie et les Islanders de New York ont déjà remporté le Clarence-S.-Campbell dans les années 1970 et 1980, à l’époque où les associations de la LNH étaient nommées autrement.

Dans son histoire, le Canadien a remporté 24 coupes Stanley et 25 trophées Prince-de-Galles, octroyé à l’équipe championne de l’Est. Les Islanders de New York et le Lightning de Tampa Bay se disputeront d’ailleurs ce dernier dans l’autre série demi-finale.

Lors des cinq dernières années, une seule équipe (les Blues de St. Louis, en 2019) a remporté le trophée Clarence-S.-Campbell avant d’aller soulever la coupe Stanley. C’est un risque qui en vaut sûrement la peine pour le Tricolore.

À VOIR AUSSI