/news/currentevents
Navigation

Police de Lévis: Épinglés pour le vol d’au moins 85 catalyseurs

Coup d'oeil sur cet article

Deux personnes qui ont effectué des vols en série de catalyseurs ont été arrêtées jeudi par le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL).

• À lire aussi: Forte hausse de catalyseurs volés

• À lire aussi: Vols de catalyseurs: un métal 10 fois plus cher que l’or

Les policiers ont aussi saisi 85 catalyseurs, des outils de cambriolage et de l’argent liquide.

Depuis mars, « ce réseau a généré une trentaine de dossiers opérationnels et le montant estimé des vols est de plus de 250 000 $ », indique le SPVL.  

On parle d’un réseau car les vols « ont pris beaucoup d’ampleur sur le territoire », souligne la porte-parole Véronique Blouin.  

Les individus, âgés de 25 et 34 ans et demeurant sur les territoires de Lévis et de Bellechasse, ont été arrêtés et interrogés, puis remis en liberté sous certaines conditions. 

Un témoin important doit aussi être rencontré.  

Les deux suspects pourraient faire face à des accusations de vol de plus de 5000 $, de recel, d’introduction par effraction, de complot, de possession d’outils de cambriolage et de non-respect des conditions de probation.  

Et une perquisition

Une perquisition a aussi eu lieu chez un recycleur de métaux dans Bellechasse où les individus écoulaient des catalyseurs volés.  

En février, Le Journal rapportait que les vols de catalyseurs avaient bondi dans plusieurs régions du Québec, notamment en raison de la valeur de certains métaux contenus dans cette pièce automobile. Certaines localités ont vu les délits multipliés par 10.

Véronique Blouin confirme que le vol de catalyseurs est un phénomène en croissance dans plusieurs endroits, incluant Lévis, notamment en raison de l’aspect lucratif de cette activité criminelle. 

« C’est un vol qui se fait rapidement et la valeur est considérable à la revente », explique-t-elle.