/lifestyle/family
Navigation

Exotisme sud-américain au potager

Coup d'oeil sur cet article

Que vous soyez en quête d’originalité dans votre potager ou que vous souhaitiez simplement découvrir de nouvelles saveurs, les plantes comestibles suivantes – toutes originaires d’Amérique tropicale –, vous enthousiasmeront certainement ! Faciles à cultiver, elles donneront un petit air tropical à votre potager cet été.

Cucamelon

Photo courtoisie

Le cucamelon est une plante grimpante qui produit tout l’été des petits fruits vert grisâtre striés de vert foncé ressemblant à des melons miniatures, mais dont le goût rappelle celui du concombre avec une légère pointe d’amertume.

On peut consommer le cucamelon cru, comme hors-d’œuvre ou en salade, ou le conserver dans du vinaigre à la manière des cornichons. Mélangez des cucamelons entiers frais ou marinés avec des olives noires et présentez-les dans un bol pour accompagner l’apéro ou harponnez-les avec des cure-dents pour les servir avec le martini !

On peut cultiver le cucamelon en pleine terre ou en pot, dans un terreau riche et frais, et le faire grimper sur un obélisque ou un treillis. On peut aussi le cultiver comme plante retombante dans un contenant suspendu ou dans un mur végétalisé.

Épinard aztèque 

Photo courtoisie

Cousin du quinoa, l’épinard aztèque est une plante potagère spectaculaire, particulièrement en fin de saison lorsque ses feuilles et ses longs épis de fruits prennent une teinte rouge vif.

Les feuilles de l’épinard aztèque ont une saveur douce rappelant celle des épinards, tandis que les fleurs peuvent être apprêtées comme le brocoli et les semences utilisées comme celles du quinoa.

Cette plante annuelle vigoureuse, qui atteint environ 1,20 de hauteur sur 60 cm de largeur, s’adapte facilement à divers types de sols. Très facile à cultiver, on peut la semer directement en pleine terre en mai ou en juin.

Papalo

Photo courtoisie

Cette herbe aromatique originaire d’Amérique centrale possède un feuillage comestible très prisé par les habitants du Mexique.

Crues ou cuites, les feuilles de cette plante constituent un chaleureux substitut à la coriandre typique dont elles recèlent la saveur, mais en nettement plus concentré.

Peu exigeante, cette plante annuelle qui atteint un peu plus de 1 mètre de hauteur affectionne les sols bien drainés et les emplacements ensoleillés. La récolte est simple puisqu’il suffit de couper des feuilles fraîches au besoin, en optant pour les feuilles plus vieilles si on désire une saveur plus piquante et des feuilles plus jeunes si on veut un goût plus doux.

Tamarillo nain 

Photo courtoisie

Cette plante faisant partie de la famille de la tomate produit durant l’été une abondance de jolies fleurs blanches qui se transforment ensuite en fruits verts, tournant rapidement à l’orange. Les fruits du tamarillo nain sont légèrement indigestes lorsqu’ils ne sont pas mûrs. Une fois qu’ils acquièrent une couleur orange uniforme, leur saveur est délicieuse et on peut alors les manger sans risque.

Cette plante endémique de l’Argentine et de la Bolivie pousse spontanément dans les sols rocailleux des montagnes, sur les rives des cours d’eau et dans les prairies sèches, entre 900 et 3600 mètres d’altitude. Le tamarillo nain est une plante qui s’adapte aisément à divers types de sols, mais il apprécie particulièrement les sols riches et humides, bien drainés, situés au plein soleil.

Piment « Biquinho Iracema » 

Photo courtoisie

Ce cultivar de piment arbore de jolis fruits de couleur rouge orangé, arrondis avec une petite protubérance à leur extrémité. Le mot portugais biquinho signifie d’ailleurs petit bec.

Les mignons petits piments produits par cette variété sont doux. Pourtant proche parent du piment habanero réputé pour son goût fort, « Biquinho Iracema » produit des fruits croquants et savoureux, mais peu piquants.

Facile à cultiver et bien adaptée à la culture en contenant, cette plante atteint au plus 70 cm de hauteur et de largeur.

Tomatillo « Purple de Milpa » 

Photo courtoisie

Le tomatillo, aussi appelé tomatille, est le fruit d’une plante proche parente de la tomate et de la cerise de terre, qui atteint un peu plus d’un mètre de hauteur. Comme la cerise de terre, la tomatille est entourée par une enveloppe jaunâtre ressemblant à du papier. Quand le fruit de ce cultivar atteint sa pleine maturité, il se teinte de violet et fend habituellement l’enveloppe qui l’entoure.

La tomatille constitue le principal ingrédient de la salsa verde mexicaine. On peut aussi l’utiliser dans une ratatouille ou dans une sauce à spaghetti, afin de donner à ces plats un léger goût acidulé et légèrement piquant. Les autres parties de la plante ainsi que les fruits qui n’ont pas atteint leur pleine maturité contiennent de la solanine, un alcaloïde toxique peu digeste. Assurez-vous donc de cueillir vos tomatillos lorsqu’ils sont bien mûrs.

Opuntia figuier de Barbarie

Photo courtoisie

Un cactus comestible ? Eh oui ! Ça existe ! L’opuntia figuier de Barbarie est en fait un cactus raquette originaire du Mexique dont on peut déguster les tiges et les fruits.

Cuites au BBQ ou crues, les tiges de cet opuntia constituent un ingrédient de choix pour garnir les hamburgers, faire des brochettes ou pour concocter une salsa accompagnant les tortillas. Attention ! Il faut cependant prendre soin d’acheter un cultivar sans aiguilles ou de bien enlever celles-ci avant consommation.

Très résistant à la sécheresse, l’opuntia figuier de Barbarie exige peu de soin et d’arrosage lorsqu’on le cultive en pot.