/misc
Navigation

Football universitaire : McMaster encourage la diversité

bloc football
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Le programme de football de l’Université McMaster, en Ontario, a ouvert deux postes de stagiaire parmi son personnel d’entraîneurs pour des femmes. 

L’institution cherche ainsi à encourager et accroître la diversité dans les rangs des entraîneurs de la discipline.

«Le programme est conçu pour identifier et soutenir deux femmes ou deux personnes qui s’identifient comme non-binaire, ayant terminé au moins une année d’études universitaires et démontrant le désir d’enseigner le football», ont précisé les responsables de l'Université McMaster, par le biais d'un communiqué.

L’idée de ces stages est venue du coordonnateur à l’attaque Corey Grant.

«Le stage est une opportunité de créer un "pipeline" permettant aux femmes de devenir entraîneures au football et à ce niveau de football en particulier», a indiqué Grant.

«Le football n’est pas seulement pour les hommes, a-t-il ajouté. Nous ne voulons pas seulement des femmes pour avoir des femmes. Nous avons besoin de femmes dans nos rangs.»

L’Université a accueilli l’idée avec une grande ouverture.

«Coach Grant m’a proposé cette incroyable idée qui valait sans aucun doute la peine d’être soutenue et développée, a déclaré la coordonnatrice des services aux athlètes à McMaster, Claire Arsenault. Comme nous l’avons vu récemment dans la NFL et dans diverses autres organisations sportives professionnelles, l’inclusion des femmes ne fait que renforcer et développer une équipe.»

Les femmes intéressées par les stages peuvent envoyer leur candidature jusqu’au 18 juin. Le programme se déroulera du 1er septembre au 4 décembre 2021.