/world/pacificasia
Navigation

La Chine laisse sa trace sur Mars

CHINA-SPACE-SCIENCE-MARS
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Des traces laissées pour l’éternité, devant un drapeau rouge aux cinq étoiles. Les photos envoyées par le robot chinois Zhurong depuis la planète Mars remplissaient de fierté vendredi l’agence spatiale du pays le plus peuplé du monde.

• À lire aussi: L’astromobile chinois sur Mars commence à explorer la planète rouge

Ses panneaux solaires déployés comme des ailes et ses deux caméras pointées au bout d’un long cou, le robot à l’allure aviaire s’est photographié lui-même à côté de sa plateforme d’atterrissage, à l’aide d’une caméra séparable.

CHINA-SPACE-SCIENCE-MARS
AFP

Ce «selfie» faisait la fierté de l’agence spatiale chinoise, la plateforme d’atterrissage ayant déployé le drapeau national au-dessus du sol martien, dans une atmosphère rougeâtre.

L’agence a organisé une cérémonie pour la publication de ces images.

Arrivé sur place à la mi-mai après un voyage de près d’un an depuis la Terre, le robot a pris aussi en photo les traces de ses six roues dans le sol de la planète rouge. Il s’agit de «l’empreinte de la Chine» sur Mars, s’est félicitée l’agence spatiale.

D’un poids d’environ 240 kg, «Zhurong» --le dieu du feu dans la mythologie chinoise-- doit conduire des analyses du sol et de l’atmosphère et cartographier la planète rouge durant sa mission de trois mois.

L’envoi de ce robot sur Mars constitue une première pour le pays asiatique, devenu le deuxième au monde à réussir une telle opération après les États-Unis.