/news/society
Navigation

Le père de l'auteur de l'attaque de London sous le choc et horrifié

Le père de l'auteur de l'attaque de London sous le choc et horrifié
CAPTURE D'ÉCRAN/GLOBAL NEWS

Coup d'oeil sur cet article

Le père de Nathaniel Veltman, l’auteur de l’attaque au camion-bélier qui a tué quatre membres d’une famille musulmane, dimanche soir, à London, en Ontario, est dévasté. 

• À lire aussi: Un élan de solidarité pour la famille musulmane tuée

• À lire aussi: Une vigile pour les victimes de l’attentat

Mark Veltman dit être sous le «choc et horrifié» dans une déclaration qu’il a fait parvenir au London Free Press à la suite de la brève comparution de son fils, qui fait face à quatre accusations de meurtre au premier degré et à un chef de tentative de meurtre.

Nathaniel Veltman a fauché une famille qui faisait une marche dimanche dernier, vers 20 h 40, au coin de Hyde Park Road et de South Carriage Road, à London, une ville du sud-ouest de l’Ontario. Dans les heures qui ont suivi, la police a indiqué qu’elle a toutes les raisons de croire que son geste était motivé par la haine envers les musulmans.

Avec sa camionnette, l’homme de 20 ans a tué Salman Afzaal, 46 ans, son épouse Madiha Salman, 44 ans, leur fille Yumna Afzaal, 15 ans, et la mère de M. Afzaal, Talat Afzaal, 74 ans.

Le fils des Afzaal, Fayez, 9 ans, a survécu à l’attaque, bien qu’il ait été sérieusement blessé. Il est aujourd’hui orphelin.

Soulignons que Salman Afzaal était psychoéducateur et que Madiha Salman terminait un doctorat en ingénierie à l’Université Western de London.  

  • Écoutez la chronique de Martin Geoffroy, directeur du CEFIR et professeur de sociologie au cégep Édouard-Montpetit   

Un père sous le choc  

«C'est avec le plus grand choc et l’horreur que j'ai appris le crime innommable commis le week-end dernier», a dit Mark Veltman, selon le journal local, dans ce qui constitue la seule déclaration publique de la famille à ce jour.

«Il n'y a pas de mots adéquats pour exprimer correctement ma profonde tristesse pour les victimes de cet acte insensé.»

«Comme une enquête est en cours, aucun autre commentaire ne sera fait», a conclu le père du tueur.

Plus les jours passent depuis la tragédie, plus on en apprend sur le tueur, qui aurait admis son geste à un chauffeur de taxi, quelques minutes après avoir roulé sur la famille Afzaal, lui demandant alors d’appeler la police.

L’individu a cinq frères et sœurs. Il travaille à temps partiel dans une usine d’œufs et est originaire de Strathroy-Caradoc, une municipalité située à l’ouest de London, où il s’est installé. Des médias ont évoqué ses antécédents de troubles mentaux et des enjeux de gestion de la colère.

Veltman doit revenir en cour lundi prochain pour la suite des procédures. Jeudi, lors de sa brève comparution par visioconférence depuis le centre de détention d’Elgin-Middlesex, où il est incarcéré, il n’a manifesté aucune émotion. Aucune charge supplémentaire n’a été ajoutée à son dossier à cette occasion.

Tragédie de London: des milliers de personnes participent à une marche multiconfessionnelle 

Le père de l'auteur de l'attaque de London sous le choc et horrifié
AFP

Près de 1500 résidents de London, en Ontario, ont pris part à une marche multiconfessionnelle organisée vendredi soir pour rendre hommage aux victimes de l’attaque survenue dimanche dernier, ont indiqué les médias locaux.

La marche multiconfessionnelle a commencé vers 19 h, les nombreux participants s’étant réunis à l’endroit où s’est déroulée la tragédie, à l’intersection de Hyde Park Road et de South Carriage Road, avant de prendre fin devant la mosquée de London, est-il possible de lire dans la publication de l’événement partagée sur Facebook.

«Quand mes frères et sœurs musulmans, les membres de ma famille musulmane, souffrent, il m’incombe d’être là. La haine ne peut pas être le dernier mot. Nous avons un objectif commun, qui est l’amour. Notre objectif commun est la justice. Nous dénonçons tous la haine», a déclaré en entrevue avec le quotidien «London Free Press» le révérend Kevin George, un des organisateurs de cette marche.

«Nous voulons que cette communauté sache qu’elle est tellement aimée ici à London», a également témoigné au quotidien le pasteur de l’Église catholique St George, Mary Catherine Bishop.

De nombreux Canadiens ont été touchés par le drame de dimanche, quand cinq membres de la famille Afzaal ont été happés par une voiture, menant au décès de quatre d’entre eux, le jeune garçon de 9 ans étant le seul survivant même s’il a subi des blessures importantes.

La police avait alors rapidement indiqué que le geste commis par Nathaniel Veltman aurait été motivé par la haine envers les musulmans.

Une vigile a par ailleurs été organisée vendredi soir à Montréal, où plusieurs personnes se sont réunies pour rendre hommage aux victimes de l’attaque. Plusieurs politiciens étaient présents, dont le ministre responsable de la Lutte contre le racisme, Benoit Charette, qui a été hué lors de son passage.

Les funérailles des quatre membres de la famille Afzaal se tiendront samedi après-midi au Centre islamique de Southwest Ontario.